Forum de discussion

Justice, société, questions sur tout ou presque
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Séquestration de cadre dirigeant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Séquestration de cadre dirigeant.   Mer 8 Avr - 10:20

Bonjour à tous,
Il n'est pas question pour moi de commenter les raisons qui ont poussé les salariés d'une entreprise à séquestrer donc à retenir contre leur gré un ou plusieurs membres de la direction ou encore des cadres.
Je me pose seulement une question: cette pratique tendant à se reproduire de plus en plus souvent et par là même de multiplier le risque que l'un de ces membres retenu soit blessé ou pire, décède d'une crise cardiaque par exemple.
Ma question est simple: Le personnel qui a participé à cette séquestration, avec des raisons ou motifs qui leur sont propres, a-t-il bien calculé les risques et surtout les suites pénales qui ne manqueront pas de suivre ? (Art. 224-1 et 2 du code pénal)
On en revient toujours à savoir si notre liberté individuelle commence là où celle des autres s'arrête.
Sujet pas simple, j'en conviens.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Séquestration de cadre dirigeant.   Mer 8 Avr - 12:05

Bonjour,

Je viens de regarder l'article 224.1 et je me pose la question suivante:
les risques encourus sont ils réellement les mêmes dans le cadre d'un conflit salariés/employeurs?
Je pense qu'il y a une grande différence entre un patron pris "en otage" par ses employés en vue de discussion et une prise d'otage "réelle" dans le but de nuire gravement à des biens et des personnes

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Séquestration de cadre dirigeant.   Mer 8 Avr - 12:55

Bonjour Capucine,
Il va de soi qu'il faut faire une différence "morale" entre ces deux cas de figure.
Toutefois, sur le plan strictement pénal, il n'y a pas de différence.
La plupart du temps, voire jamais à ma connaissance, un "retenu" n'a déposé une plainte pour séquestration.
Je pense et cela n'engage que moi, que ces personnes sont plus ou moins d'accord, du moins moralement, avec les responsables.
Ils sont d'ailleurs souvent relachés avant huit jours, ce qui dans la forme est moins puni qu'après ce délai mais dans le fond, les articles nommés sont toujours applicable.
Bien entendu, en cas de blessures ou pire de décès, même accidentel et c'est ce point que j'ai voulu soulever, des poursuites pourraient être diligentées par le procureur, même sans plainte des familles.
C'est aussi le côté répétitif qui devient presqu'une règle que je déplore car cela peut amener à des accidents.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Séquestration de cadre dirigeant.   Mer 8 Avr - 15:08

Bonjour à tous.

Effectivement, quand une "séquestration" se passe sans réels problèmes et dans une ambiance disons pas trop " révolutionnaire", il n'y a jamais de plainte de déposées.

Mais ces faits qui se répètent de plus en plus souvent, m'interpelle.

La première des questions est... Pourquoi n'y a t il pas de plainte de déposée ? ? Je pense que seuls les "séquestrés" peuvent répondre, mais on peut penser a une certaine complicité d efait, éviter que la situation s'aggrave encore plus, éviter que les " séquestreurs" s'emballent et perdent complètement la tête, tout ses "réponses" sont peut être pas si farfekues que cela.

Mais j'aime bien chercher un peu plus loin que les apparences et je me pose d'autres questions.

1) Les "cadres suppérieurs" n'auraient ils pas quelques bonnes raisons de ne pas aller en justice ? ?
2) Les rapportes entre simples salariés, (exécutants de tâches) et les cadres suppérieurs, leurs intérêts ne sont pas du tout les mêmes et de la, à ce que les salariés aient quelques "bons arguments" dans leurs manches en cas de ... plainte.

Dans les très petites entreprises, s'est pas un ou deux chefs d'équipe qui risqued'avoir de "grosses casseroles" a trainer, mais dans les très grosses entreprises, il y a surement queques chefs a divers niveaux qui ont bien quelques "casseroles" et entre porter plainte et se retrouver les "casseroles" au grand jour, il y a peut être bien de bonne raisons de n epas jeter de l'huile sur le feu au risque de se faire proprement incinérer.

Maintenant pour d'autres raisons notament de savoir.

Comment se fait il qu'un procureur qui a connaissance de séquestrations de personnes ne réagisse pas ? ? ?

Faut il une plainte de déposée officiellement par le séquestré ? ? , ( la victime d'un acte répréhensible (( ou réprimé)).

ce qui impliquerai alors que le séquestré puisse déposer sa plainte et cela n'est possible qu'après sa libération a moins qu'un ayant droit, (épouse, enfants, parents) ne le fasse)

Ce qui reviendrai à dire qu'un séquestré tant qu'il n'est pas libéré et n'a pas déposé de plainte, rien ne se fait ni pour le libérer, ni à l'encontre des "séquestreurs".

mais je suis absolument convaincu que des cadres ou des ne se retrouvent pas séquestrés comme ça sur un simple " pétage de plomb" comme sans sans signes annonciateurs.

Il est bie connu que le travailleur français " gue..." beaucoup et en dit tout autant avant d'agir donc ......

mais il est vrai aussi que bien des cadres et de spatrons ont l'art et la manières de se la jouer " au grand seigneur" que des fois le pétage de plomb est une conséquence de comportements inadaptés pour n epas dire autre chose.

Bonne journée a tous;
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Séquestration de cadre dirigeant.   Mer 8 Avr - 15:49

TOTOCHE,
Je suis d'accord avec vous quand vous dites qu'il est probable que les "séquestrés" préfèrent ne pas envenimer les choses.
Par contre, je pense que vous émettez des hypothèses qui ne seraient pas recevable lors d'une plainte pour séquestration. En effet, l'affaire serait jugée par rapport aux faits et non pas sur d'éventuels écarts ou malversations d'un ou plusieurs cadres ou dirigeants. "Ceci n'excuse pas cela."
Pour le Procureur, il ne peut pas diligenter une enquête sans plainte, ceci en vertu de l'art. 40 al.1er du CPP.
Tout au plus, "mais pas dans le cas qui nous occupe", pourrait-il charger un service de police ou de gendarmerie d'une étude "informelle" en fonction de ses connaissances.
Il est évident, à mon sens, que la séquestration n'est que le prolongement d'une grève ou d'une certaine situation au sein d'une entreprise qui ont conduit le personnel (sinon les syndicats) à recourir à cette extrémité devant l'impasse où ils se trouvent.
A+
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Séquestration de cadre dirigeant.   Mer 8 Avr - 16:12

Sur le fond, je partage sans réserves vos points de vues. mais je garde les miens sur ce qui est " des casseroles".
imaginez qu'un cadre, (nous restons dans le pur imaginaire... bien entendu) ai détourné des fonds, ou fait faire quelques travaux chez lui sur le compte de la société, ( piscine construites par des ouvriers de la sociéte, pendant les heures de travail normales et avec des matériaux détournés d'un chantiers, ou tout autre "combines" du même genre)
je vois mal un haut dirigeant séquestré menacé de porter plainte contre 1 ou 2 " copains de combines", ils auraient vite fait de lui rappeler quelques bons souvenirs.

je prends cet exemple bien sur parceque je n'ai..... beaucoup d'immagination bein sur.

mais en tout état de cause, la séquestration n'est (pour moi) en aucune manière un moyen de....

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Séquestration de cadre dirigeant.   Mer 8 Avr - 16:26

Comme vous dites cher ami, mais vous êtes dans le domaine de la spéculation voire la vie privée ou professionnelle de ces gens, et là, tout est possible.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Séquestration de cadre dirigeant.   Jeu 9 Avr - 0:54

He oui, tout est possible, du meilleurs comme du pire, s'est la carracteristique principale de l'imagination, pas de limite sauf quand on se réveille brutalement , on ne sait plus si on rêve ou si on est reveillé.

Bonne soirée, ( s'est bientôt le W.E)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séquestration de cadre dirigeant.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séquestration de cadre dirigeant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion :: Corbeille :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: