Forum de discussion

Justice, société, questions sur tout ou presque
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La peine de mort en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: La peine de mort en question   Jeu 10 Nov - 9:17

Bonjour à tous les absents (humour),

J'ai regardé hier soir à la tv un film que j'ai trouvé formidable. (Le génie du mal).

Il s'agissait de deux jeunes gosses de familles aisées qui enlèvent et tuent un jeune enfant rien que pour le "plaisir".

Ils pensaient avoir fait le crime parfait mais avaient oublié le "grain de sable".

La plaidoirie de leur avocat (Orson Welles) a été particulièrement bien orientée, non pas avec le soucis de leur trouver des circonstances atténuantes mais sur l'opportunité et l'efficacité de la peine de mort qui guettait ces deux assassins d'enfant.

En bref, les laisser croupir en prison à perpétuité (une à perpet" et une autre à 99 ans), leur permettrait de réfléchir à leur acte plus certainement qu'en les pendant.

Rappelons qu'aux states, seule une grâce du gouverneur d'état peut commuer ces peines.

Ce film me conforte dans ce que j'ai toujours affirmé: Je suis contre la peine de mort car une exécution dure quelques secondes et puis plus rien alors qu'être enfermé pendant le reste de ses jours sans possibilité d'y échapper est une punition ultime et probablement juste.

En prison, il reste éventuellement une chance au condamné de pouvoir apporter des éléments pour reprendre un procès, du cimetière jamais.

Reste qu'il serait peut-être nécessaire de revoir le code de procédure pénale en France pour certains crimes.......(regard vers le J.A.P).

Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: La peine de mort en question   Ven 11 Nov - 10:41

Bonjour,

tout a fait d'accord avec votre phrase " En prison, il reste éventuellement une chance au condamné de pouvoir apporter des éléments pour reprendre un procès, du cimetière jamais".

permettez moi une remarque.
si s'est une juste punition le fait de passer des années en prison pour un coupable,et lui permet de réfléchir sur ce qu'il a fait...... qu'en est il pour un innocent? ? ?

Je sais que certain font confiance à la justice, mais ceux qui ont été punis a tort font ils encore confiance à la justice, et ceux a qui la justice a fermé la porte,( classement sans suite) ont ils toujours confiance en elle?????
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: La peine de mort en question   Ven 11 Nov - 12:05

Bonjour Totoche,

Il est certain qu'une personne condamnée à tort puisse ne plus avoir confiance en la justice mais vers qui se retournera-t-elle si dans le futur elle doit faire face à un gros problème personnel demandant l'intervention de cette justice pour défendre ses intérêts ?

Nous réagissons toujours à chaud devant un tel cas sans avoir assisté aux débats ni écouté les parties (je ne parle pas de votre cas personnel dont vous faites allusion en informulé), et c'est la même chose en cas de classement sans suite ou non-lieu.

Notons que je ne défend personne.....
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: La peine de mort en question   Dim 13 Nov - 14:30

Bonjour,

Je ne faisais aucune allusion même informulée, mais tout simplement l’actualité ne dit jamais toutes les déceptions des personnes dont la plainte est classée sans suite ou sont déboutées, voir condamnées parce que sans moyens financiers ou « mordant » pour se défendre correctement.
Bien sur la justice est rendue par des hommes et chacun sait pertinemment que les hommes ne sont pas infaillibles, mais quand on est condamné et que l’on est innocent, faire confiance à cette justice même en cas de besoin pour défendre ses intérêts, je doute que la confiance revienne avant d’avoir eu satisfaction à une demande justifiée.
Personnellement, je n’ai plus confiance en la justice, mais seulement dans une certaine justice dite spécialisée en…., pour les « autres justices », je ne peu pas me prononcer et pour cause, je n’ai jamais eu a être en « affaire » avec, donc comme le doute est au bénéfice de……. Je m’abstiens.
Je ne sais pas si vous êtes au courant mais dans le département que vous savez, un certain auxiliaire a des ennuis en ce moment (comme une autre affaire dont nous avons parlé ici même) , il ne se passe pas une semaine sans qu’il y ai des rebondissements et révélations plus ou moins « délirantes ».

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: retablissement de la peine de mort   Lun 21 Nov - 10:38

Bonjour,

l'actualité de ces derniers jours, ré ouvre le débat sur la peine de mort.

je crois que le rétablissement de la peine de mort est impossible en France.

Mr Badinter s'était exprimé au cours d'une émission télévisée, " la peine de mort ne peut plus être rétablie en France".
Bien que je sois par nature opposé à la peine de mort, ( risque de tuer un innocent) je suis pour une "peine de mort civile)
s'est a dire exactement les mêmes effets qu'une peine de mort sauf qu'il n'y a pas suppression de la vie.
ce qui permettrait éventuellement, d'une part de ne pas tuer un innocent, et une porte reste ouverte en cas de découverte du vrai coupable ou d'éléments nouveaux prouvant l'innocence du condamné.

L'exécution d'une peine de mort" physique" ne permet plus rien et il n'y a pas de coupable puisque ni le bourreau, ni ceux qui ont joué un rôle quel qu’il soit ne sont poursuivables.

Bonne journée totoche
Revenir en haut Aller en bas
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: La peine de mort en question   Lun 21 Nov - 12:33

je serais assez d'accord avec toi,
une peine un peu comme aux usa qui est tellement importante dans le temps que même une éventuelle réduction de peine ne pourrait pas en arriver à une sortie de prison, et celà permettrait d'éviter la découverte après coup que la personne était innocente
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: La peine de mort en question   Lun 21 Nov - 14:35

Ce n'est pas tout a fait cela.
la peine de mort est la peine la plus grave et irréversible, ( évident).

Donc en imaginant qu'un innocent soit condamné et exécuté et qu'il est découvert qu'il était innocent, que se passe t il dans ce cas ? ?

A se que je sais, il ne se passe pas grand chose, les ayants droit sont indemnisés, soit mais la victime de l'erreur... elle n'a rien et tout est fini pour elle et elle est bien punie pour rien et le reste pour l'éternité.

j'imagine être juge et avoir condamné un innocent a la peine capitale, je ne pense pas que je serais capable de continuer à être juge, même si s'est la justice qui a condamné ( officiellement) reste pas moins que moi homme et juge j'ai participé activement a la mort d'une personne, mort injustement infligée par moi même en tant qu'un élément très partiel d'un système.

système que je cautionne par mes actions et du pouvoir de décider que....

Bonne journée a tous
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: La peine de mort en question   Mar 22 Nov - 15:06

Bonjour,

D'accord dans l'ensemble sauf que ce n'est pas le juge d'assises qui décide seul de la peine capitale ou d'une peine de prison (en matière de crime, assassinat, meurtre etc.. par exemple) mais un jury qui on le sait est constitué de citoyens lambdas.

En cas d'erreur sur le coupable supposé cela permettra au juge qui "prononce" le verdict de (se) dire que ce n'est pas lui qui a commis l'erreur, bien que lui et ses deux assesseurs ont participé au vote lors des délibérations, donc trois voix pour ou contre, le jury pouvant donner un vote diamétralement opposé et "emporté" la décision.

Tout cela pour dire qu'en cas d'erreur, les membres du jury sont en première ligne pour avoir éventuellement des remords et en parler avec leur conscience le reste de leurs jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: La peine de mort en question   Mar 22 Nov - 15:44

Bonjour,

Tout a fait d'accord avec vous, ce n'est pas "le juge" qui condamne mais bien un jury qui dit "coupable ou non coupable", donc décide si il y aura sanction ou pas, après s'est la loi qui détermine la sanction entre le "plancher" et le maxi.

malheureusement cela me fait penser un peu a la "sainte" inquisition, ou le frère inquisiteur assistait et dirigeait la "question" et s'en référait au frère spécialiste du droit canon qui lui "disait" la loi et la punition prévues tels ou tels pêché.

l'un questionnait, l'autre répondait à une question de droit canon, le bourreau exécutait la décision de justice.

Comme cela personne ( surtout pas les religieux) n'avait de sang sur les mains et le bourreau se devait de faire son œuvre.

On a gardé un peu se système, un magistrat instructeur, un collège de juge pour juger, mais un jury qui décide si il y a culpabilité ou non, ce qui conditionne totalement la suite, à savoir une peine a exécuter ou non.

Pour en revenir à la peine de mort en tant que peine exécutée, je reste toujours sur ma position, exécuter un innocent est d'une extrême gravité et sans aucune possibilité de retour en arrière

je reste aussi que l'homme est perfectible et que le juré doit se faire une conviction ultime sur les déclarations des parties en jeu.
a savoir, que l'accusation se démène a "emporter le morceau" la défense aussi a pour objectif d'emporter son morceau a elle, et bien sur le défendant a se tirer de ses sales draps.

je reconnais que s'est pas facile et que cela doit être une expérience qui " doit marquer son homme"

Mais je ne peux m'imaginer devoir porter pour le restant de ma vie l'exécution d'un homme qui était innocent.

Et je ne comprends pas vraiment comment la justice peut dans une instance , (correctionnelle) être seule a décider de la culpabilité et de la sanction a infliger à une personne, et que dans une autre instance, ( assise) elle ne "bénéficie" pas de la même prérogative de considérer SEULE de la culpabilité et la peine à infliger au défendant.

permettez moi sans vouloir jouer sur les mots , mais quand on est juge, que l'on est indépendant, que l'on décide au nom du peuple et que l'on n'accepte pas que qui que se soit "discute" de la justice, de ses prérogatives et de ses décisions, on assume quelque soit le "degré" de justice.

je vais encore passer pour un contestataire voir même un révolutionnaire, mais le principal pour moi est de ne jamais être "désigné" juré, ce qui me "jetterai" dans une situation ou je sais pertinemment que je ne saurai être a la hauteur de ce qui m'attends.

Bonne journée Totoche

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peine de mort en question   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peine de mort en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La peine de mort rétablie ?
» L'abolition de la peine de mort a 25 ans
» US: peine de mort
» La peine de mort
» Peine de mort confirmée en appel pour le meutrier de 5 militaires français en Afghanistan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion :: Corbeille :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: