Forum de discussion

Justice, société, questions sur tout ou presque
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sport à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Le sport à l'école   Mer 28 Sep - 14:41

A midi, j'ai regardé le débat sur canal+ concernant le sport à l'école.

Proposer les cours le matin et le sport ou différentes activités sportives l'après-midi me semble une mauvaise idée.

En effet, comment croire qu'en trois ou quatre heures le matin pour étudier plusieurs matières la connaissance des élèves sera aussi grande et complète qu'en 7 ou huit heures journalières ?

Comment croire qu'en faisant du sport ou toutes autres activités sans rapport avec les programmes scolaires (histoire, géo, math etc...) ferons nous des élèves capables de progresser dans leurs connaissances ?

Comment croire que les élèves rentreront en pleine forme le soir chez eux après s'être défoulé tout l'après-midi et qu'ils se mettent à reprendre, sans prof, leurs bouquins pour étudier sagement dans leur chambre (ou leur cuisine) en oubliant la console de jeux, la tv ou les sorties jusqu'à l'heure du diner?

Beaucoup de parents étant incapable (ce n'est pas un reproche) d'accompagner leur enfant sur le plan des matières.

Certains élèves seront certainement motivé mais les autres ?

Pourquoi ne pas garder les heures de classe en vigueur et prévoir une journée, en fin de semaine par exemple, pour ces activités "extra-scolaires".

Si mes souvenirs lointains sont exacts, nous avions une ou deux heures de sport (gym) par semaine, pendant les heures de classe, sans parler des sorties par classe (musée et autres qui étaient plus ou moins en rapport avec les cours) et cela ne posait pas de problème.

J'oubliais la récré qui était si attendue par tous et qui permettait de décompresser un peu.

Bon, on verra !




Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Le sport à l'école   Ven 30 Sep - 16:17


c'est pourtant ce qui se passe dans pas mal de pays, le matin cours, l'après midi sport ou eveil artistique,
quel est le problème en france je n'en sais rien, peut etre que dans notre scolarité il y a beaucoup plus de matières que dans les autres pays?
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Le sport à l'école   Ven 30 Sep - 17:05

Effectivement usufruit, sur le principe qui veut qu'il faut comparer ce qui est comparable, le nombre de matières est-il le même en france que dans les pays que tu soulignes ?

De quels pays parles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Le sport à l'école   Sam 1 Oct - 4:40

il me semble que c'est ce qui se fait aux usa mais aussi dans des pays d'europe norvège, finlande etccc, peut etre meme allemagne, je ne les ai pas en tete mais j'ai déjà vu des reportages sur le sujet

voici ce quej'ai trouvé par exemple en faisant une recherche rapide sur la scolarité en allemagne :

En Allemagne, la journée scolaire se concentre la plus part du temps sur une matinée très compacte. Les enfants mangent chez eux après l'école car il n'y a pas de cantine. Le système scolaire varie légèrement d'un Land à un autre. En Basse-Saxe, on vient d'introduire l'école primaire à horaires fixes ("Verläßliche Grundschule"). Les enfants ont cours tous les jours aux mêmes horaires. Si un professeur est malade, il est remplacé (autrefois, on renvoyait les enfants chez eux).

Les 1ères et 2èmes classes (CP, CE1) ont 4 heures de cours par jour, du lundi au vendredi, par ex. de 8h à 12h.
De 12h à 13h, il y a une heure d'étude (facultatif).
Les 3èmes et 4èmes classes (CE2, CM1) ont 5 heures de cours par jour, du lundi au vendredi, par ex. de 8h à 13h.

Avantage du système: les enfants ont tous leurs après-midis libres pour faire leurs devoirs ou participer à des activités extra-scolaires. Inconvénient: la matinée est longue, les enfants mangent tard .C'est aux parents (bien souvent aux mamans) d'organiser les après-midi eux-mêmes, ce qui est incompatible avec une activité professionnelle à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Sujet: Le sport à l'école   Sam 1 Oct - 16:20

Certainement usufruit mais en France on a tendance à vouloir copier sur nos voisins sans toujours tenir compte des us et coutumes, des mentalités de chaque pays.

Je retiens toutefois dans ton post, au demeurant pertinent, que certaines familles, en Allemagne, doivent se trouver confrontées à un problème de garde des enfants l'après-midi.

Que se passerait-il en France pour certaines familles ?

Bon week-end.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Le sport à l'école   Dim 2 Oct - 3:56

je suis entièrement d'accord avec toi, je le constate en ce moment à un niveau plus bas puisqu'il s'agit de ma commune qui veut absolument adopter des pratiques qui se font dans des communes de france et europe complètement différentes de la notre

je suppose que les familles allemandes qui travaillent effectivement ont du adopter une garde complémentaire d'autant qu'il n'y a pas de cantine à moins qu'il y ait des structures paralleles, je ne connais pas du tout leur organisation
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Le sport à l'école   Jeu 6 Oct - 0:01

Bonjour,

Les vacances sont finies, et de retour au bercail depuis le 02.

Pour prendre la suite du post.
je me demande bien comment nos voisins font pour avoir cours le matin , sport l'après midi et en fin de parcours scolaire bon nombre d'élèves entre en fac et poursuivent sans trop de difficultés leur cycle

Chez nous s'est plus proche de l'hécatombe devant le portillon et ceux qui franchissent le portillon ne sont pas forcément au niveau requis pour poursuivre leurs voies.

Est-ce notre méthode pédagogique qui ne serait pas bonne.
Le fils de ma voisine vient de rentrer dans une prestigieuse école de préparation, ( vétérinaire), bien que ce jeune avait de très bonnes notes sur tout sa scolarité, ( du primaire au bac avec mention très bien), dans cette école de préparation s'est l’assommoir , ce "brillant" élève est à la traine.
Dès les premiers cours, ses profs ne se sont pas gênés de lui dire qu'il n'était pas au niveau et de loin.
Déjà 7 élèves sur 37 ont jeté l'éponge, (tous bacheliers avec mention)

Comment peut il se faire que des bacheliers ( de la même année s'entend) sont de niveau et d'autres bien en dessous du minima pour espérer continuer jusqu'à la fin de l'année.

Je ne pense pas que de pratiquer un sport a l'école soit nuisible aux études dans la mesure ou le temps consacré à l'étude ne soit pas trop réduit par le temps consacré au sport.
Encore a savoir ce que l'on entend par pratique de sport.
Si s'est juste pour se tenir en forme pourquoi pas mais faire du sport a la "sauce américaine" je ne crois pas que cela puisse être possible chez nous.

un de mes petits cousins diplômé en informatique a décroché un emploi aux states ( Californie) grosse surprise pour lui, son diplôme d'ingénieur ne valait pas "tripette" comparé aux compétentes de ses collègues américains, (ingénieurs).

Il est vrai aussi d'après mon petit cousin qu'aux states, il n'y a pas la politique " avoir son diplôme avant tout", seuls ceux qui peuvent suivre font des études, ceux qui ne suivent pas.... tant pis pour eux, pas d'études supérieures.

En France on veut a tout prix avoir des bacheliers, sans son bac on ne peut presque plus rien faire, par contre chez nos voisins, si on ne va pas jusqu'au bac, on va vers une filière professionnelle comme nous par le passé, C.A.P, C.A.P 1, P2, P3 et même P4 pour certaines professions.

Aujourd'hui il y a toute une panoplie de diplômes C.A.P, B.T.S, Bac Pro etc etc, sans un bac pro, on ne peut plus faire grand chose, on a des ingénieurs pour tout et pour rien, ingénieur des ventes, technico-commercial en tout et rien, technicien supérieur en ceci ou cela et en réalité a part la partie spécifique a leur branche professionnelle, il ne savent pas grand chose.

Par exemple un ingénieur des ventes en automobile est incapable de savoir après essais routier ce qui va pas dans une voiture d'occasion et pourtant il sait tout sur le modèle mais il est incapable d'identifier un problème sur une voiture de la marque qu'il est censé vendre et ceci malgré des stages de remise a niveau au près du constructeur de la marque.
Alors que par le passé, après quelques petites années un "arpette" d'atelier était capable d'identifier un problème ou localiser localiser une panne sur toute la gamme de la marque et même des autres marques, et pour cela il n'était pas indispensable d'avoir un bac pro... et un B.T.S de quoi que se soit.
Enfin, avoir une "bardée " de diplômes ne sert plus vraiment à grand chose, le petit monde des hyper diplômés a pas mal des leurs qui vont pointer au chômage comme beaucoup de personnes en âge de travailler.

La société a changer, dans ma jeunesse, la dame qui faisait le ménage et servait à la cantine scolaire était " femme de service" aujourd'hui elle est devenue une technicienne de surface ou polyvalente de l'éducation nationale, mais a part les titres, le travail a peu évolué... comme le salaire.

Bonne nuit à tous, Totoche



Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Le sport à l'école   Jeu 6 Oct - 13:24

Totoche,

Votre post souligne bien la "politique" en France qui veut qu'il est nécessaire, voire primordiale d'avoir au moins le bac pour obtenir un job.

On oublie seulement que tout le monde n'est pas fait pour les études.

Rentrer dans la vie active sans ou avec le bac n'est pas un critère pour définir un futur bon professionnel.

De mon temps, on rentrait à 14 ans comme apprenti dans un secteur que l'on choisissait, la plupart du temps, car cela répondait à un désir, à un intérêt voire une passion pour tel ou tel métier.

On apprenait ce métier "sur le tas" et après quelques années, on pouvait devenir un super pro.

Je me souviens encore récemment qu'un garagiste me disait qu'il préfère engager un jeune qui aime profondément la mécanique, même s'il n'a aucun diplôme.

Lui-même n'a aucun diplôme mais il a commencé comme apprenti chez un patron et à 40 ans, il a un garage à son nom , quatre employés et un apprenti.

Ce n'est pas le bac qui apprend le métier mais l'individu .

Je ne parle pas de certains métiers qui demandent de nombreuses années d'études (médecin, ingénieurs, scientifiques etc...)

Je comprend certains jeunes qui baissent les bras de se voir refuser un premier emploi parce qu'ils n'ont aucun diplôme.

A quoi cela sert-il de les obliger à obtenir un diplôme à l'école s'ils ne sont pas motivés pour apprendre en classe ?





Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Le sport à l'école   Jeu 6 Oct - 22:41

Ce qui me désole le plus s'est incapacité de nos "élites" de comprendre un état de fait avéré.
l y a des cerveaux qui emmagasinent tout sans effort et d'autres qui ne peuvent rien retenir ou sont totalement imperméable à presque tout, la nature est loin d'être généreuse avec tout le monde, s'est ainsi.

Ce qui est regrettable est que des gamins sont obligés de rester à l'école en pure perte et sortent a 16 ans avec aucun diplôme, ce qui les condamnent à ne pouvoir rien faire comme métier.
S'est avec justesse que vous indiquez que par la passé, ceux qui ne pouvaient faire des études avait la chance de pouvoir apprendre sur la tas, et s'est les savoir faire , ( ce qui est à faire) qui leur permettait de gagner leur vie et faire leur route dans la vie.

Aujourd'hui sans au moins le bac, s'est la chômage assuré à 90 % et espérer rentre dans la vie active en commençant sur "le tas" s'est mission impossible. Former un ouvrier cela coute bien trop cher et en plus ça rapporte pas assez pour le patron.

Quand nos élites comprendrons qu'a défaut d'avoir des bacheliers, de bons ouvriers qui connaissent toutes les "ficelles" d'un métier (d'exécution) permettre de fournir une force de travail donc de production de richesses s'est tout aussi indispensable que d'avoir des "grosses têtes" pour faire tourner la boite.

Et encore le bac d'aujourd'hui s'est plus ce qu'il était il n'y a que quelques décennies.

Bonne nuit a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sport à l'école   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sport à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vendus : Chaussons sport ou maison/école - T27 / Oxylane
» pré-requis sport pour école GAV APJA
» Poussette Phil & Teds sport ?
» Sport pour affiner la silhouette
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion :: Corbeille :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: