Forum de discussion

Justice, société, questions sur tout ou presque
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Feuilleton, quand tu nous tiens...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Lun 11 Juil - 7:06

Bonjour à tous,

Les feuilletons politiques se suivent et se ressemblent dans la mise en scène.

Après les affaires de "viol" dont les "victimes" supposées entament des procès dont nous avons connaissance tous les jours mais qui n'arriveront probablement jamais devant les assises ni d'ailleurs devant aucun tribunal.

Le dernier en date sont les "rumeurs" avancées par une candidate à la primaire socialiste la concernant ainsi que son mari, mais si elle menace de déposer plainte, il lui faudra apporter les preuves de ou des auteurs et démontrer la qualification éventuelle de diffamation.

Cela devrait être facile d'autant qu'elle "connait" le ou les auteurs.......(sourire)

Il est de notoriété publique depuis bien longtemps que son mari, avocat, est un ardent défenseur des accusés islamiste, ce qui est parfaitement son droit, mais cela ne fait pas de lui un islamiste.

Je n'ai d'ailleurs trouvé aucun site le définissant comme islamiste mais seulement comme leur défenseur. (cela ne veut rien dire car j'ai peut-être mal cherché).

Comme je l'avais souligné voici quelques jours dans un autre sujet, plus nous arriverons à la date de l'élection présidentielle, plus nous aurons droit aux feuilletons et coups bas de certains politiques.

Se rendent-ils compte que cela leur vaudra peut-être un retour de bâton lors des prochaines échéances ?

Bonne journée.




Dernière édition par Admin le Mar 12 Juil - 6:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Lun 11 Juil - 14:04

Bonjour,
Il est evident que pour prendre la place, tout les coups sont permis, on va même fouiller les poubelles pour y trouver .......
menances de plaintes, pourquoi pas, encore qu'une menance n'est pas une execution.
de ce qui est d'apporter les preuves de ce que l'on avance, la aussi il faut qui on est ( represente)et contre qui on va, ( ce qu'il represente) et surtout qui va prendre la decision de la recevabilité ou non de la plainte.

par exemple.

depot de plainte pour ..... "refus d'applications juridiques et administratives ayant eu pour consequence l'inactivité totale d'une entreprise et sa conduite a la faillite, (refus d'application par un elu local).

plainte classée sans suite, donc un elu n'est pas tenu de faire respecter les lois ou les reglements administratifs dans sa commune, par contre dans la même profession, dan sla meme commune et le même elu, un eplainte de deposee pour prejudice commercial, ( activité concurente non souhaitée par la profession) suffit a infliger une mise a pied temporaire de 15 jours sans qu'il soit ,ecessaire d'argumenter et encore moins fournir la moindre preuve. juste une entrevue privée un jour de permanence de l'elu local suffit pour prendre une decision disciplinaire sans avor entendu le mis en cause par la profession
et bien ur sanction prise en vertu d'un reglement de police speciale applicable a la profession. que l'élu local refuse l'application a.... celui qui est sanctionne.

je suis toujours surpris par les politiques, ils menancent toujours de porter plainte, ne sont jamais coupables, ( peut être reponsables mais jamais coupables), sont toujours victimes de complots, de coups bas, de manigances politiciennne, savent touours tout sur tout et tout le monde bien mieux que les personnes elles mêmes, son toujours opposés a la politique de telles ou telles personnes , mais si l'azdversiares est elu, tous lui trouve de bons cotés pour justifier qu'il est bien et surtout pour notre bien a tous qu'elles leurs experiences de la politique.

Donc je ne me laisse plus berner par les belles paroles les petites phrases assassines mais j'attends de voir les resultats positifs qu'ils nous promettent tous..... heu j'attends, .. j'attends et je crois que je vais encore attendre... longtemps ....longtemps
Revenir en haut Aller en bas
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Mar 12 Juil - 4:09

j'ai l'impression que la prochaine élection présidentielle va être particulièrement fournie dans le genre fouiller dans les poubelles et coups bas en tous genres,
ce n'est qu'un avis personnel mais celà a sans doute commencé il y a quelques temps avec l'affaire dsk,
le hasard qui fait bien les choses à ce point pour le gouvernement en place je n'y crois guère
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Mar 12 Juil - 6:59

Bonjour à tous,

5 heures d'audition pour la "journaliste", on compte peut-être la pause déjeuner (Je plaisante.)

Espérons pour elle que ses arguments tiennent la route car dans ce cas.......

Notons toutefois au passage que ces éléments matériels dont parle son avocat semblent reposer sur des témoins qui connaissent les évènements uniquement sur le récit que leur a fait la "victime" puisqu'il n'y avait personne lors de l'entretien et du déroulement des faits supposés.

Un de ces témoins ayant dissuadé à l'époque la "victime" de déposer plainte.

Tout cela ressemble à un réglement de compte politique, reste à savoir avec et contre qui....

Wait and see.

PS: Je serai absent du 15 au 19 courant. Bretagne oblige.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Mar 12 Juil - 11:50


oui enfin moi j'appelle pas ça des faits matériels, un récit par la victime que ce soit à l'époque il y a 3 ans ou aujourd'hui c'est toujours un récit,
bon week end papagato, pour l'instant il ne fait pas très beau en bretagne, aujourd'hui il tombe meme des cordes d'après lola de mon forum
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Mar 12 Juil - 13:59

Bonjour,

J'ai trouvé vraiment étrange que la police la raccompagne dans un de leur véhicule aux vitres tintées.
Si on porte plainte, que l'on est convoqué par la police, on y va par nos propres moyens et on rentre chez nous de la même façon
Après tout, personne l'a obligé à porter plainte(quoique????), alors elle se débrouille seule avec son avocat pour ses rendez vous! non mais !
Mouais , elle en a de la chance, le contribuable lui paye son essence!

Il n'y a pas de témoins de son agression, juste ce qu'elle a raconté, donc, normlement, les témoins ne peuvent pas etre retenus; je me trompe?

Etrange aussi qu'elle se balade avec son avocat en ville, il n'avait pas de serviette, donc pas de documents; promenade entre amis ou ......autre? et pris en flag par les photographes?
Je me pose encore des questions

Mais c'est bizarre que les candidats du PS soient mis dans des "histoires"
DSK, Hollande, Aubry, au suivant........



Revenir en haut Aller en bas
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Mar 12 Juil - 15:23

Bonjour,

Bof.... quand on est quelqu'un d'important ( ou utile) on ne regarde pas a la depense,
le pekin qui est conduit au commissariat rien que pour un controle d'identité un peu "poussé" rentre a pied, quelque soit les Kms.
d'autre on va les chercher et on raccompagne, cherchez l'erreur.

Toujours est il, que je vais finir par être convaincu qu'arrivé a un certain niveau ( assez bas en ce qui concerne la politique) le poids des casseroles doit être dur a tirer pour certains.

sans rapport direct avec ce post, s'est comme pour tout dès que l'on accède a des "pouvoirs" entre les sollicitations qui offre de sopportunités, les propositions piègeuses et un certain sentiment d'impunité on a peu de chance de rester "pur" longtemps.

Quel elu n'a pas bénéficier "d'un coup d'éponge" parce qu'il est un élu, ( petit P.V de stationnement, un petit feu rouge etc), alors plus on monte plus l'éponge est grosse jusqu'au jour ou......

petite remarque, j'ai pas encore eu vent d'une affaire ou un " quidam du petit peuple" a fait tomber un "gros" tout seul, il y a toujours, une relation un lien quelqconque avec untel, ( qui y trouve un interêt personnel) qui soutient la pauvre victime dans sa demarche.
le plus voyant est bien des garnds avocats qui defendent un pauvre petit gratuitement, ca fait beaucoup de bruit, ce fait "tourner" les média et la pub est bien moins cher qu'une campagne publicitaire pondue par une grosse agence spécialisée.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Mar 12 Juil - 16:20

Il est vraisemblabe que tout cela était orchestré par son avocat, spécialiste de l'usage des médias pour ses coups médiatiques.

Ce n'est pas lui qui a participé aux "conseils" pour le chirurgien opposant notre chanteur français, ou encore le trader dont nous avons encore en mémoire le cirque dans la presse ?

Je passe sur bien d'autres ( plusieurs vedettes du showbizz par exemple, là où on aura le plus de retombés dans les médias).

Si on regarde les affaires dont il s'est occupé, on s'aperçois qu'il a un faible pour les plus médiatiques, ce qui est son droit.

Reste que les témoignages dont il dispose dans sa manche (ricanement) ne serviront guère la journaliste tout au plus à jeter le doute chez les enquêteurs mais si ceux-ci font bien leur travail, ils retiendrons seulement la valeur juridique.

Là, c'est pas gagné pour lui.

Pour ces "témoins", nous verrons quelle sera leur attitude devant les enquêteur.

Suite au prochain numéro...
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Sujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Jeu 14 Juil - 14:20

Avant de partir demain en cure de crustacés et pour ne pas prendre le risque de perdre le fil du dernier feuilleton, je voudrais faire un "bilan" des derniers rebondissements.

Dépôt de plainte après huit années du viol "supposé" mais qui à la lecture du récit de la présumée victime ne pourront faire l'objet éventuellement "que" d'une qualification d'agression sexuelle et donc prescrit à ce jour (délai de trois ans pour déposer une plainte) mais qui de toute façon serait un délit et donc du ressort du tribunal correctionnel.(art. 222-22 et 27 du CP)

Rappelons qu'elle a dit que "l'agresseur" lui avait dégraffé son soutien-gorge qu'elle portait sous un pull et intrusion avec une main jusqu'à sa lingerie très intime. (hic).

Les "preuves" tenues à la disposition des autorités sont:

Témoignages de gens qui n'étaient pas présents lors des faits "supposés".
Présentation de sms datant de 8 ans (qui garde toutes ces années ses sms sans penser s'en servir un jour ?).

Encore faut-il que ces sms entrent dans le cadre prévu par l'article 1316-3 du code civil.

Nous aurons certainement l'occasion d'entendre la "victime" se déclarer aux médias avant même l'ouverture d'une enquête confiée à un juge d'instruction. (éventuellement).

Je me trompe ou un nouveau livre de cette écrivaine devrait sortir bientôt ? (à vérifier)

Ne pas y voir une suspicion illégitime de ma part (sourire narquois) ni une conclusion trop hâtive.....

Bon week-end à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Jeu 21 Juil - 15:39

Je constate que devant ces "rebondissements" familliaux et intimes des différents protagonistes, la prochaine campagne électorale pour la présidentielle va sombrer encore plus dans le sordide et le n'importe quoi.

Mon souhait serait qu'elle soit axée sur les problèmes de la france et des français et non pas sur des rumeurs, des "je sais tout mais ne dirai rien".

Voeux pieu ?

Je reste persuadé que cette jeune personne qui a lancé le nouveau pavé est manipulée par son avocat et sa propre mère qui profitent de son évidente faiblesse psychologique.

Lorsque l'on sait que cette "maman" soutient la candidate du ps, on se demande qui a intérêt à tout ce bazar et à qui cela peut-il profiter. (sur le papier).

Tout cela est pitoyable. Pauvre france...
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Lun 25 Juil - 13:03

Bonjour,

On va en avoir pour des mois de cette histoire
La mère de TB a fréquenté DSK?
l'ex femme de DSK porte plainte
La fille de DSK convoquée., Hollande convoqué
et maintenenat la femme de chambre parle!
hé bé ! Quel roman !

Du coup, on oublie l'affaire "Maroc" et l'affaire "Tron"......

Bonne fin de journée
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Lun 25 Juil - 13:36

Bonjour Capucine,

Eh oui, le feuilleton continu !

Ce déballage "d'infos" empêche le citoyen lambda de trop se poser de questions sur les problèmes autrement plus importants que nous rencontrons.

Quand je disais il y a quelques jours que nous n'en avions pas terminé avec cette affaire DSK, je ne me trompais pas malheureusement.

Je m'attend à ce qu'une ancienne élève de la maternelle ou du lycée de ce personnage vienne raconter qu'il l'avait "forcé" à jouer au docteur dans le préau de l'école. (humour).

Par curiosité, j'ai essayé de me procurer les livres écrits par TB. Je n'en ai trouvé aucun dans les librairies de ma région, aussi je suis allé sur Amazon et je les ai trouvé.

Certains sont en solde, mais toujours par curiosité, j'ai lu le résumé de tous ses ouvrages lisibles sur ce site.

Il est évident que cette personne y relate essentiellement son passé au sein de sa famille même si elle a changé le prénom de l'héroïne.

Il est facile de faire le lien quand on compulse sa biographie.

Je comprend maintenant son ressentiment envers certaines personnes.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Mar 26 Juil - 15:38

tu as compris tout ça juste avec les résumés, je vais aller voir moi aussi tu excites ma curiosité
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Mer 27 Juil - 7:39

Bonjour usufruit,

Tout d'abord, relis les résumés des livres où son héroïne s'appelle Flore.

"J'ai oublié de la tuer" (09/04), roman autobiographique,
"Trapeziste", 09/06. Idem

Il suffit de lire sa biographie pour faire le lien sans risque de se tromper.

Donc je persiste et signe: Flore est bien Tristane.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Ven 26 Aoû - 14:14

Bon, laissons tomber, pour l'instant, new york et revenons à notre cher vieux paris.

Cette affaire étant l'objet d'une enquête préliminaire (qui me semble traîner les stylos) n'a plus aucun écho, ou si peu, dans nos médias français toujours si bien renseigné.

Aussi, sans préjuger des conclusions de cette enquête, on peut, sans beaucoup de risque de se tromper, penser qu'elle se terminera en classement sans suite compte tenu des éléments dont nous avons connaissance.

En effet, les "témoignages" dont se targue de posséder l'avocat de la "journaliste" me semble irrecevables ainsi que le déroulement des faits.

Quels sont-ils ?

1° Pas de plainte à l'époque de la "victime" présumée et ce pendant près de 8 ans. Pourquoi ?
2° Les témoignages, bien tardifs eux aussi, ne sont basés que sur le récit de la "victime".
3° La maman qui elle avait déconseillé à sa fille de ne pas porter plainte mais qui se réveille après toute ces années et que l'on sait maintenant qu'elle a eu une "aventure" sexuelle avec la personne incriminée. Pourquoi ?

Beaucoup trop de "pourquoi" dans cette affaire.

A moins d'élément(s) qui pourraient apparaître dans le futur, le classement sans suite semble très probable.

Pour conclure, je dirais que si nous n'avons pas d'écho actuellement, c'est probablement que l'instance judiciaire attend que l'affaire de new york se "tasse" un peu et que DSK revienne en france où il pourra éventuellement apporter son propre récit.

C'est mon avis qui n'engage que moi.

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Sam 27 Aoû - 8:45

Bonjour,

A peine publier, votre poste, que justement aux infos (télé),que " l'affaire Banon" est évoquée, rien de nouveau, juste une piqure de rappel.

Mais je me pose quand même quelques questions... sur vos interogations.

Attendre 8 ans pour porter plainte, il y a bien des délais de presciption, sauf erreur de ma part pour un crime ( meurtre) il y a un délais de 30 ans, et pour une simple contestation ( fisc) le delais est de 2 mois. Les crimes contre l'humanité sont inprescriptibles.

Il y a eu une affaire ( dans ma jeunesse) ou une plainte avait été déposée plus de 15 ans après les faits, le motif de ce tres long delais ? ? ? la victime était sous la menace de mort sous conditions.

S'est apres des années que la victime a soit disant été capable de se s'éloigner et donc de plus être sous l'emprise de l'auteur des faits, ce qui lui a permis de déposer plainte.

Pour être franc, je ne me rappelle plus tres bien de cette affaire, seul le fait que la plainte avait été déposée des années après les faits et que cette plainte avait eu des suites.

Sauf erreur, Les faits reprochés etaient des viols sur mineur, ( un petit garcon) et des mauvais traitements physiques sur personne sous son autorité.
La mere de la victime était elle aussi victime de relations sexuelles non consenties pour protéger son enfant et par voie de conséquence elle même),

La mère décédée, la victime (le petit garcon devenue adulte) a déposée plainte des années après contre l'auteur des faits.

il y a a mon avis une similitude avec l'affaire d'aujourd'hui,

1) un viol, qui remonte a des années
2) une plainte
3) un parent, ( la mere) qui a ou a eu des relations sexuelles avec l'auteur des faits .

la seule difference est que l'auteur des fait de l'affaire "ancienne" etait le "petit ami" de la mere, qui s'est "imposé" par le chantage et des menace sous conditions " le maitre de la maison"
et que le "petite" victime était mineur.

Je me pose donc les questions suivantes.

1) Qui décide de la recevabilité de la plainte,
2) Y a t il des exceptions ou des circonstances qui permettent de "prolonger" les delais de prescription.

Dans votre post précédent, il y a de quoi se demander qui joue a quoi et si la justice n'est pas saisie pour "regler quelques comptes....... affectifs, ce qui n'est pas le rôle de la justice et si cette affaire ne se terminera pas par des "outrages" a magistrats du fait que le mis en cause a des moyens financier pour bien se defendre avec les meilleurs avocats, ce qui n'est pas gratuit.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Sam 27 Aoû - 13:10

J'ignore de quelle affaire vous parlez mais les règles de droit pénal sont très claires:

Pour un crime, la prescription est de 20 ans mais il faut se rappeler que si cela était à l'encontre d'un mineur, le délai ne court qu'à compter de sa majorité, ce qui veut dire que la victime présumée mineure à l'époque des faitspeut déposer une plainte jusqu"à ses 38 ans.

C'est certainement la raison pour que la victime présumée n'a déposé plainte qu'au bout de 15 ans, et donc après sa majorité.

En apparté, il faut rappeler que lorsque l'on parle d'un mineur de 15 ans, il s'agit toujours d'un mineur de "moins de 15 ans" et donc dire, dans les médias par exemple, qu'il s'agit d'un mineur de moins de 15 ans, c'est une erreur et au moins un pléonasme.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Sam 27 Aoû - 13:35

Bonjour,

Effectivement, dans "mon" affaire, la victime avait moins de 15 ans revolus, donc dans notre droit, cette victime pouvait porter plainte jusqu' ses 41 ans , ( majorité a 21 ans a l'époque) plus les 20 ans de delais de prescription.
( me trompe-je ? ? )

Dans notre affaire franco-americaine et son extention francaise, je me demande bien si la "victime" était mineure au moment des faits, du fait que cette agression a eu lieu lors d'une interwiev, (je doute de la minorité de la victime), donc les faits si ils remontent a plus de 20 ans, il y a presciption.

Si nous regardons d'un peu plus prêt les "infos", il me semble que:

1) la mere de la victime était "assez proche" du mis en cause au moment des faits
2) la plaignante etait majeur au moments des faits
3) personne ne s'est palint des faits pendants plusieurs années

En reflechissant un peu, je ne peux m'e^pêcher de penser que cette affaire hyper mediatisée a donné a certaines personnes le "courage" de régler quelques rancoeurs.... et la curée est lancée contre....en utilisant la justice

Pratique courante chez certaines personnes.

Enfin, cela n'est que simple deduction vues d'un quidam bien loin des couloirs d'une certaines " classe" de notre société.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Sam 27 Aoû - 14:11

Dans le cas que vous citez, il faudra savoir quelle est la qualification éventuellement retenue pour les faits supposés.

Agression sexuelle ou viol. Les délais de prescription n'étant pas les mêmes.

Pour ma part, le viol ou tentative de viol ne pourront pas être retenu.

Nous verrons bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Sam 27 Aoû - 17:56

Pour la qualification exacte, je ne m'en souviens plus, a cette epoque j'étais ado, donc ca date.
je pense aussi qu'une plainte deposée aujourd'hui pour cette affaire serait classée sans suite, mais je me posais la question ( pour l'affaire actuelle), y a t il un delais de prescription et de combien pour cette affaire.
Comme j'ai une petite idée, ( penchant plus pour des motivations politico-financieres et de nuisances, que d'obtenir justice sur un fait dont la victime....se plaint qu'aujourd'hui).

je sais que j'ai toujours tendance a chercher des similitudes entre des affaires similaires, pour comparer les résultats et comprendre ( si possible) le pourquoi de resultats différents.

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Dim 28 Aoû - 15:54

Totoche,

Je crois que vous faites erreur en répondant à mon dernier post.

En effet, quand j'ai parlé de qualification des faits supposés, il s'agissait de "l'affaire Banon".

D'où l'intérêt de ne pas mélanger deux affaires distinctes. (humour).

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Dim 28 Aoû - 21:37

Tout a fait, mais j'y vois quand même une certaine similitude entre les deux affaires.

Toutes deux sont des agressions sexuelles qui n'ont pas fait l'objet d'une plainte dès les faits perpetrés.

"Mon affaire" s'est terminées par une condamnation de l'agresseur; ( dont je ne me rappelle plus la dure mais il y avait de la prison ferme)pour l'affaire actuelle ( banon) a va le savoir si il y a une suite, et j'ai ma petite idée sur le sujet, ( un peu de vent dans le lanternau, mais que du vent)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Jeu 1 Sep - 11:57

Et cela continu......

Voila une magistrate qui donne des "informations" à deux journalistes qui s'empressent de les relater dans leur bouquin (qui en passant sort aujourd'hui) mais qui n'ont pas pris le temps de les vérifier.

Quelles sont ces "informations" ?

Une infirmière raconte à une greffière qui le raconte à une magistrate qui elle même le raconte aux journalistes.

Aucune de ces personnes n'éprouve le besoin de le déclarer sur procès-verbal mais pire, la magistrate n'en prend pas acte quand elle était chargée du dossier.

Maintenant, l'infirmière ne reconnait plus les faits rapportés dans le bouquin.

L'affaire en question étant toujours à l'instruction, que risque la magistrate, qui connait le côté ambigu de l'article 11 du code de procédure pénale ?

Au pire un blâme par le CSM (Conseil Supérieur de la Magistrature.)

J'ose croire que toutes ces personnes seront entendues par le magistrat chargé de l'affaire en question.

En dehors de cela, comment peut-on croire qu'un candidat à la présidence de la république accepte de recevoir de l'argent illégalement dans une enveloppe et ceci devant témoin ?

Bon, attendons la suite.........

Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Jeu 1 Sep - 13:53

Bonjour,

sans être un spécialiste du droit ni de la justice.
Je ne suis pas du tout étonné.

Tous savent que je suis actuelement en "affaire" avec la justice ( du commerce),
je suis absolument convaicu qu'il y a des " anomalies" qui me orte gravement prejudice, je me suis adressé au pres du pro qui a classé sans suite.
le juge commissaire pas moyen de communiquer, ( renvoi vers le ma,dataire)
le mandataire s'est lui qui " commande" et si pas content allez voir le juge commissaire.
a bout de patience demnde d'audience au president du tribunal, la s'est encore miuex.

" pas question d'aller a l'encontre de ses juges , quelques soit le motif ou le sgriefs exposés"

Donc qu'une magistrate qui reçoit des "infos" sur une affaire qu'elle "traite" et en divulgue le contenus des années apres, cela est dans le plus " normal".

des temoignages qui vont a la poubelle, il y en a des tonnes et des tones, le plus rigolo ( je plainsante) est que ces mêmes temoignages ressorte a bons prpos quand s'est utile a... ( devinez).

pour ce qui est de sortir " son livre", je crois que je ais eb faire autant, a defaut d'arrenger les choses dans le bon sens peut être que les droits d'auteur me rembourserons ce que me coute cette justice, ( du commerce) soit disant exemplaire rendu par des bénévoles qui sont au fait des "affaires" du commerce.

A ce sujet plus de 85% des juges en "exercice" sont soit retraités, ou sans activités réelles au sein de leurs entreprises.
il me semble que d'être payé pour un e mploi ou on y est jamais cela s'appelle un emploi fictif, sauf peut être pour les magistrats.

Bref, il ne faut plus s'étonner de rien de nos jours et des "cas" comme celui la , il y en a a la pelle, mais pour les connaitre il faut que nos medias veuillent les diffuser, et ca s'est encore une autre histoire, on peut pas decement " plomber" la source principale de ses infos( heuuu fuites) sans courrir le risque de se retrouver comme la rivière, sans .... source;

Bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   Ven 2 Sep - 8:53

Re bonjour

Voilà encore une histoire pas très nette
Plus rien ne m'étonne maintenant avec tout ce que l'on entend
Là aussi, il s'est passé quelque chose mais quoi ?

On le saura bien un jour.......


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feuilleton, quand tu nous tiens...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feuilleton, quand tu nous tiens...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mac addiction quand tu nous tiens!
» Centralisation de la TNT , jacobinisme quand tu nous tiens !
» Picard Picard quand tu nous tiens !
» Odeur de vomi, quand tu nous tiens!
» sécu quand tu nous tiens........... (pb de CMU)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion :: Corbeille :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: