Forum de discussion

Justice, société, questions sur tout ou presque
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'affaire de New York

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York   Mar 17 Mai - 11:26

J'ai hésité avant de décider de mettre ce nouveau sujet.

Pour moi, il n'est pas question de parler politique mais de réfléchir à cet évènement sur le plan srictement juridique.

Tout ce que je (nous) savons des faits, c'est ce que relatent les médias.

Partant de mes "connaissances" sur ces faits, je me pose quelques questions:

1°/ Lorsqu'elle a constaté la présence du client sortant nu de la salle de bain, l'employée a-t-elle ou non quitté la chambre précipitamment comme il se doit en pareille circonstance ?

2°/ Lors de "l'agression" de cette femme de chambre, a-t-elle hurlé suffisamment comme il serait logique pour attirer l'attention des clients ou du personnel de l'hôtel ?

3°/ Pourquoi l'accusé a-t-il averti l'hôtel de l'oubli de son portable dans la chambre alors que nous "savons" qu'il en avait plusieurs et ainsi en prenant le risque de se faire interpeller avant de quitter le territoire américain ?

En l'état actuel de l'enquête, la plus grande prudence pour se faire une idée du déroulement des faits est donc de rigueur.

Comme on dit à New york, wait and see.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Mar 17 Mai - 12:46

Bonjour,

Je suis cette histoire sur bfmtv depuis 2 jours et honnetement j'ai du mal à sortir çà de ma tête comme beaucoup de personnes, enfin je suppose

Je me suis posée les memes questions

1/ J'ai été dans ma jeunesse, femme de chambre dans un 3 étoiles ; j'en ai vu des vertes et des "pas mûrs" que ce soit hommes ou femmes.
J'avais un passe pour entrer dans les chambres
Il est vrai que par respect, nous devions frapper puis entrer; parfois les clients n'entendaient pas et étaient soit aux toilettes soit à la salle de bains
si il m'arrivait d'apercevoir le client(e) çà donnait un :
ho, excusez moi, je repasserais plus tard et j'allais à la chambre suivante

Je n'ai donc pas compris l'attitude de la femme de chambre

2/ J'imagine cette scène suite aux dires des journalistes

Si un jour , un homme m'attrape et essaie de m'agresser, ma première réaction sera de hurler et de me débattre violemment et si je réussis à m'échapper, je vais hurler dans tout l'étage avant d'aller dénoncer l'agression x étages plus bas

3/ Alors là, je n'ai rien compris, soit il a quelque chose à se reprocher et celà peut etre peut le servir ( je n'ai rien fait, preuve en est, j'ai téléphoné pour récupérer mon portable) soit ce téléphone là était hyper important

De toute façon à la sortie de tout çà, il y aura une seule victime, laquelle? on ne sait pas encore

J'ai été sidéré de voir comment çà se passe aux USA, j'avais l'impression de voir une série TV


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York   Mar 17 Mai - 13:31

Il est vrai que leur code de procédure pénale est assez différent du notre en france mais on ne me fera jamais croire qu'il n'y a pas la possibilité de cacher le visage d'un individu lors d'une arrestation basée pour le moment sur de simples présomptions, prévue par leur législation.

On le voit souvent dans les reportages, même aux states.

Je n'en conclu rien mais je m'interroge.....
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Mer 18 Mai - 7:23

Bonjour,

Je ne sais pas ce qui s'est effectivement passé, on ne peux que deduire, supputer, imaginer, ce qui s'est passé, mais de quoi je suis sur, au U.S, comme ne france ou n'importe ou, il y a des questions qui sont posées et d'autre qui ne le sauront jamais.

pourquoi ? ?

Tout simplement parce que les réponses ne conviendraient pas a ceux qui posent les questions.
Pour éviter de compliquer une affaire on fait un choix, on pose que les ( bonnes) questions qu'il convient pour entendre les (bonnes) réponses que l'on a besoin , ce qui permet de clarifier et d'expliquer toutes affaires... compliquée.

on peut faire dire et expliquer n'importe quoi.
par exemple, un homme en attente dans sa voiture et qui lit un petit bouquin posé sur son volant.

version 1) il lit un livre tranquillement
version 2) il est tellement ivre qu'il est ecroulé sur son siège et dort au volant de sa voiture

Sortir de sa voiture precipitament.

version 1) une bonne envie d'uriner l'a fait courrir vers les W.C
version 2) il a fait une tres grosse bêtise et tente de s'échapper

n'importe quoi peut être interpreté comme il convient pour devenir une preuve de,... justifier ceci ou cela, expliquer, argumenter une théorie qui devient une preuve de....

Sans oublier que si la notoriété d'un epersonne apporte des avantages et fait bénéficier " aux petits soins", elle peut aussi être le motif d'être le point de départ d'une notoriete, voir d'une carrière de celui qui s'est " paye" la tête d'un grand.

mais ce que je trouve quand même assez extraordinaire, s'est bien que.

1) en amerique pas de difference que l'on soit "un grand ou un clodo" la cellule est la même pour tout le monde... pas en France ou il y a des cellule pour V.I.P, normal nous sommes le pays des droits de l'homme.
2) On pense a la famille et aux proches de l'inculpé qui souffrent, en France on en à rien a foutre de la famille et des proches, ni même des famillesdes proches et même des familles qui n'ont rien a voir directement ou indirectement avec le justiciable, mais qui seront quand même entrainées par les décisions prises.
3) certains responsables de notre justice s'étonne qu'un des notres ne soit pas traité comme il le serait en france, mais que faisons nous quand nous interpellons un etranger sur notre sol, n'est il pas traité comme un francais, ( procédure, droit de ..,) qalors pourquoi n'en serait il pas de même, ( application des lois et procedures du pays) quand s'est un francais qui est interpeller a l'étranger.

et je me pose aussi la question, la tahilande est un ays a la justice particulièrement sevère, qui applique la peine de mort pour les trafiquant de drogue.
Qui a dit un seul mot pour sauver cet handicapé mental profond qui a servi de "mule" pour un trafiquant de drogue notoire ? ? ?

Il etait prouvé que cet handicapé mental etait dans l'incapacité totale de discernerce qui était autorise ou interdit, incapable de comprendre une procedure ni même comprendre ce qui lui etait reproché,
il a été executé comme trafiquant de drogue en 1987, qui alarté les chines de televisons du monde entier, qui a alertés des centaines de journalistes, quelq politiques s'est exprimés completement " boulversé" sur ce qui arriviat a cet handicapé.

alors suivant qui on est, ce que l'on est...... la suite est connue
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York   Jeu 19 Mai - 9:20

J'ai rêvé ou quoi !

Ce matin j'ai entendu sur une chaîne d'information tv qu'un collègue de la femme de chambre "agressée" se trouvait déjà dans la chambre quand elle est rentrée et qu'il lui a confirmé qu'il n'y avait plus personne.

Je reste toujours prudent quant aux "annonces" des médias, mais une question s'impose: Le suspect aurait emporté dans la salle de bain, où il prenait une douche, tous ses vêtements (chaussures, chemise, costume, etc) plutôt que de les laisser sur le lit ou dans les placards de la chambre comme nous le faisons tous.

C'est la raison pour laquelle les deux employés "auraient" conclu que le client était parti.

Cherchons l'erreur.......


Dernière édition par Admin le Sam 21 Mai - 6:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Jeu 19 Mai - 11:13

Bonjour,

Comme d'habitude, il y a différentes interpretations possibles d'une phrase ou d'une déclaration.

Supposons:

Qu'il y avait bien un "collègue" de présent dans la chambre et qu'il ai effectivement dit qu'il n'y avait plus personne;
que peut il se passer ? ?

le collègue sort et la femme de chambre commence son travail et...

Ce qui implique que.

Le collègue n'a pas verifie ni les placard, ni s'est assuré du départ effectif du "client", ce qui est un peu leger de sa part

on peut imaginer que le "client" a deja préparé son départ et que les placards sont vide de tout vêtements et que les bagages sont déjà expédiés, ce qui explique qu'il n'y plus de vêtements dans les placards de la chambre.


qui n'a jamais pris une douche en se deshabillant dans la salle de bain ? ? surtouti que les salles de bains des palace qont de dimensions plus que larges.

j'en reviens toujours a la même chose, une enquête apportera toujours des zones d'ombres et des questions sans réponses, surtout quand on doit "répondre clairement" a des questions sombres.

On peut poser toutes les questions, des plus " piègeuses aux plus co..." les réponses ne peuvent pas toujours satisfaire les enquêteurs.

pourquoi prendre une douche juste avant son départ, pourquoi ne pas s'être deshabiller dans la chambre, pourquoi ne as avoir laisse se sPêtements sur le lit, pourquoi sortir en courant si on a rien a se reprocher, pourquoi la femme de chambre etait dans la chambre alors que le client prenait sa douche. pourquoi le "collègue" est sorti juste avant le.. "crime" pourquoi pourquoi.

cette phrase est une interrogation qui entraine toujours une autre question qui est.... pourquoi ...a la reponse donnée.

je ne connais ni l femme de menage ni le "client" mais je sais par experience que le dicton, "qui veut tuer son chien....."
Homme de premier plan, s'est un beau trophé que de se le "plomber", défendre la veuve et l'orphelin quelle belle grandeur d'âme a notre époque, a croire que s'est impossible qu'un grand de se monde soit un ..... et qu'une personne de petite condition ne puisse être aussi....

Les mauvais cotés de l'homme sont comme la co... humaine, on les trouvent du plus bas au plus haut de la population, tout comme les violences conjugales, l'alcoolisme, la drogue, la cupidité et tout le reste.

Depuis que malheureusement je suis dans l'obligation de cotoyer beaucoup de personnes en situations difficiles, je constate a chaque fois qu'il y a des pourris partout, des victimes partout même ou on s'y attend le moins.

L'argent, le pouvoir, la situation personnelle sont des facteurs declanchants qui permettent souvent a des gens de faire ce qu'ils savent immorale et interdit, mais qui ira se frotter a un puissant quand il est lui même un petit, qui prendra des risques pour defendre le bon droit si en face de lui un puissant a le pouvoir de le "degommer" d'un simple claquement de doigt.

le monde est ainsi, et bien malin celui qui sait ce qui s'est passé sans en être une partie prenante du fait.




Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York   Jeu 19 Mai - 12:11

Ouf, je n'avais pas rêvé !

La chaîne i>tele vient d'en parler à 14h07.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Jeu 19 Mai - 14:41

je n'ai pas regardé les chaines d'info aujourd'hui je n'ai donc pas entendu cette histoire,
ils rajoutent des details jour après jour....
bref je suis comme tout le monde, j'hesite entre il s'est fait b.... par un complot d'une manière ou d'une autre
ou, ben tout grand homme qu'il est il en a fait une belle connerie et maintenant il va payer sa faute

c'est vrai qu'il y a des choses qui paraissent invraisemblables, la femme de chambre qui rentre dans une suite encore occupée, c'est quand meme un 4 étoiles normalement c'est bien rodé, à moins qu'aux usa ce soit moins formaliste
on la force à une fellation, bon quand on est pas d'accord c'est assez simple suffit de fermer la machoire et j'en connais un qui voit 36 chandelles,

mais on peut pas se mettre à la place de quelqu'un
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Jeu 19 Mai - 15:03

Mouais......... çà change tous les jours

Il y avait un gars qui enlevait le plateau du petit déjeuner, la porte était ouverte, il a dit à la femme qu'il n'y avait personne qu'elle pouvait nettoyer
donc, maintenant, personne ne peut dire à quelle heure exacte celà s'est passé car le passe n'a pas été utilisé
mais en réflêchissant, le serveur, lui, il est rentré comment si le Monsieur était à la douche?
Il a bien dû utiliser un passe, donc, ils connaissent l'heure à 1 ou 2 mn prêt
Il ne faut pas 10 ans pour entrer, prendre un plateau et dire à quelqu'un de nettoyer et partir
J'ai comme l'impression que çà va se "jouer" à cause de l'heure des faits, car dès le début c'était 13h, puis après 12h puis maintenant ils ne savent pas
Il s'est bien passé quelque chose et ils ne sont que 2 à le savoir

Attendons demain, on en saura peut etre plus

bonne fin de journée
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York    Jeu 19 Mai - 18:21

Oups !

Voila que celui qui refusait d'être photographié mais que l'on a vu pendant 2 jours parlant devant les caméras de tv et qui se prétendait le frère de la femme de chambre agressée (supposée) vient de reconnaître qu'il n'était qu'un ami.

Encore un exemple illustrant ma méfiance concernant les commentaires des médias.

La suite au prochain numéro...... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Jeu 19 Mai - 20:27

Hé oui, les médias ne sont si fiables que cela.
Il y a bien des cas ou... il s'est avéré que les médias dans leurs recherches effrénées d'infos, disent et publient n'importe quoi, mais bon ca fait vendre.

Je suis de même avec les enquêtes de police, les rapports d'experts et autres rapport.
cela me rappelle qu'un avocat nommé par le tribunal de... a .... est passé expertisée un bien immobilier, a remis son rapport au juge commissaire.
mais il a oublier de preciser que l'evaluation du bien immobilier visait une remise delabrée qui avait ete detruite plus de 6 mois avant son passage.
personne n'a rien trouver a redire a cela, tout comme pour un appartement qui a été evalué suivant les prix du marché local, sauf que cet appartement n'avait ni le nombre de pièces portés sur le rapport, et le ;descriptif de son état général correspondait a ce qu'il devait être, s'est a dire un état moyen.
alors que la réalité cet appartement a ete vandalisé par des squatters expulsé quelques emains plus tot par le syndic de coperoppriété qui lui même ne se rappele pas du passage de cet avocat/ expert immobilier.

Nous sommes submergés d'informations, de nouvelles, de reportages et autre documerntaires ou le spersonnes concernées ne son tpas toujours interviewées. La course a l'info, le scoop, a la UNE, on en arrive a des soit disantes infos qui sont en réalité bien loin de.... la réalité.

par exemple Outreau, ou tout a ete dit, ecrit tout de ce qui se passait a tel endroit, les gens qui y participait ce qu'ils'y faisaient, comment s'organisait ceci ou cela et par qui, qui faisait quoi et comment. bien sur des images choc de personnes t"ransbahutées" et escortées de regiments entier de gendarmes.
et a l'arrivée, un fiasco de première.

moins triste, le reportage de notre grand reporter national envoyé spécial pour le mariage de lady Di, la petite nurse, au visage de princesse, ses yeux magnifiques embrumées de bonheur, bref la belle histoire du prince charmant et de la petite bergère, quelques années plus tard, changement de décor, on repeint tout et on deballe tout les travers et turpitudes du ce si charmant couple.

La petite nurse etait deja ... avant son mariage, son prince charmant pas si charmant que cela, les singeries des courtisanne set courtisans de la royale cour en ont pris un sacré coup a grands renforts de confidences de .... les mêmes bien sur.

On me trouvera peut être un peu trop "sans culotte" ou même pire peut être, mais faut avoir le nez dedans pour voir et comprendre ce qu'il en est des choses, les paroles s'envolent aussi vite que votre interlocuteur disparit a la fin de son recit.


Revenir en haut Aller en bas
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Lun 23 Mai - 10:47

Dernières nouvelle par I>tele ce matin.

la defense a trouvé des elements qui permettent de penser que le mis en cause sortira blanchi de toutes les accusations.

mais pas plus de details.

Quand on suit cette affaire, on s'appercois que la justice ameriacaine malgrè une apparence de justice equitable est en realité une justice de moyen.
Le but principal visé par les parties, (d'apres moi) n'est pas que la justice condamne un coupable de faits avérés ou decouvert par des enquêtes a charge et a decharge, mais plus un arbitre qui donne la victoire a une partie ou l'autre. a la fin du match opposant l'accusation a la defense.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York    Lun 23 Mai - 12:12

Allez, encore une question dont je n'ai pas la réponse mais qui me laisse perplexe:

Les médias (encore eux) ont affirmé la semaine dernière que le suspect avait téléphoné à sa femme du taxi le menant à l'aéroport en lui disant que "c'était grave".

D'accord, mais comment les médias pouvaient le savoir puisqu'il était seul dans la voiture hormis le chauffeur ?

Je présume qu'en présence du chauffeur, il a parlé en français.

Bon, passons.... geek
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Lun 23 Mai - 13:50

la reponse est simple pour celui qui connait la technologie employée par le fabricant de telephonne.( ou du crypteur)
il ne convient pas de donner ici le comment ( ouvert a tout public même simple visiteur)

on peut faire " parler" un telephone portable même crypté, ( de quelques jours à plus d'un mois suivant les pays)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York    Lun 23 Mai - 14:19

Peut-être, mais si on peut connaître les numéros appelés, je ne crois pas que l'on puisse connaître le contenu des conversations sauf ceux enregistrés dans la messagerie, ce qui n'était pas le cas dans ce cas précis.

Exemple: je vous appelle avec mon portable, on trouvera facilement votre numéro que j'ai appelé tel jour à telle heure mais je doute que l'on puisse savoir de quoi nous avons parlé, à moins d'être sur écoute, ce qui semble étonnant et improbable de la part de la police ou des médias compte tenu du déroulement des faits (supposés) et des délais entre le départ de l'hôtel du suspect et de son interpellation dans l'avion.

En france, pour placer un téléphone sur écoute, il faut l'accord du juge d'instruction et je présume qu'aux states, c'est l'accord du procureur qui est obligatoire.

Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York    Lun 23 Mai - 15:29

TOTOCHE, pour info permettant de mieux me comprendre, voici la marche à suivre (pour les autorités) afin de placer un phone sur écoute:
(voir entre autres l'article 706-95 du code de procédure pénale).

L'OPJ demandera au juge d'instruction la permission de placer le phone portable ou fixe sur écoute sous forme de commission rogatoire voire de réquisition téléphonique. (articles 100-3 à 100-5 du CPP).

Il existe aussi ce que l'on appelle "les interceptions hertziennes" mais je ne peux pas parler plus avant de cette méthode.

Une fois en poche, cette CR sera transmise à l'opérateur qui renverra sur le central d'écoute du service concerné (tous les services de PJ en ont un) et il suffira à l'OPJ de taper son code personnel pour écouter les conversations et de les enregistrer sur son pc.

Il pourra dès lors demander à l'opérateur de lui fournir la liste des appels passés et reçus sur la dernière année, c'est ce que l'on appelle "la fadet". (pour Facture Détaillée).

Il existe une autre possibilité pour en connaître davantage sur le "suspect", l'opérateur garde en mémoire pendant un an les déplacements du portable qui sert de mouchard et les communiquera au policier sur simple demande. (toujours dans le cadre de la CR).

Histoire de rire, la loi Perben II de 2004 modifiant la loi sur les écoutes téléphoniques de 1991 permet maintenant ce que l'on appelle "l'écoute discrète" qui donne la possibilité au portable de devenir un microphone, à condition que le portable reste allumé même en veille.

Pour cela, il suffit à l'opérateur d'entrer un code informatique et l'OPJ entendra toutes les conversations comme s'il était au même endroit que le phone, y compris les alentours.

Mais non, nous ne sommes pas écouté. (humour).



Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Mar 24 Mai - 8:45

bonjour,

Pour cela, il suffit à l'opérateur d'entrer un code informatique et l'OPJ entendra toutes les conversations comme s'il était au même endroit que le phone, y compris les alentours.

tout a fait exacte, mais les telephones portables sont presque tous equipes (depuis quelques petites années) de memoire "gosth" qui enregistre tout.
s'est plus pratique, plus simple, et tres utile.

s'est detourner l'usage prevu du "gosth" qui est destiné normalement a l'enregistrement des N° favoris, des derniers N° appeler, des N° des appelants etc, et pour avoir encore plus de fonctions il y a une boite a message vocale integrée dans le "gosth".
pour l'activer il suffit de rentrer un " virus" par un simple appel et on sait tout ce qui a ete dit dans les discutions.

par ailleurs certains petits malins le savent tres bien, en passant pas " la" on peut telephoner sur le compte d'un autre, passer des commandes, et même acceder a internet et y faire tout ce qui est pas gentil exactement comme avec un ordinateur.
et s'est le proprietaire du N° qui est dans les ennuis et ...

vous comprendrez que je n'en dise pas plus ici

Revenir en haut Aller en bas
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Mer 25 Mai - 12:36

Bon he bien il y en a un autre maintenant de droite.

et s'est reparti pour une autre aventure, on garde la meme histoire
on change les z' héros,
roman en x feuilletons
Revenir en haut Aller en bas
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Mer 25 Mai - 12:45

mdr Totoche !

Si çà se trouve on aura 5 séries de 23 épisodes chacunes pour nos longues soirées d'hiver!

Je voudrais bien savoir combien de personnes se font masser les pieds au boulot! y'en a qui sont vraiment payé à ne rien faire

En attendant, ces braves hommes mariés n'ont qu'à rester fidèles, ils n'auraient pas tous ces ennuis!

regarder et surtout pas toucher! Razz
Revenir en haut Aller en bas
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Mer 25 Mai - 14:11

regarder et surtout pas toucher

s'est bien la le problème, regarder de l'affrivolant et pas toucher, s'est pire que l'enfer.
plus sérieux, ce qui est assez étonnnat que des hommes qui ont le pouvoir, ( ou bribes), l'argent, une épouse, des mômes, bref tout plus que ce qu'il n'en faut, vont encore chercher plus ailleurs.

a ce demander si ces personnes n'auraient un doute, ou le besoin de se prouver quelque chose a moins que le pouvoir finisse par convaincre celui qui le possède qu'il est au dessus des autres et des lois et de cela tout le sest permis , même de revenir a des comportements.... "très anciens"

bref le "petit peuple" ne peut pas comprendre ce qu'endure tout ces grands de notre société.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York   Lun 4 Juil - 11:21

Suite mais pas fin du feuilleton:

Si on relit les précédents commentaires sur le sujet, de moi mais aussi des autres membres et au vu des nouveaux "éléments" fournis par les médias, français et américain, on ne peut que conclure que les évènements relatés dès le début concernant le déroulement des faits "supposés" ne tenaient pas la route.

C'était d'ailleurs mon "intime conviction" de départ.

Toutefois, si DSK est reconnu "innocent" des charges dont il est accusé comme je le pense et bénéficie d'un non-lieu, il restera un possible procès au civil et là je ne comprend pas: A quel titre et pour quel(s) motif(s) des dommages-intérêts seraient accordés à la femme de chambre ?

Personnellement, connaissant en droit français la différence entre un non-lieu et un acquittement, j'aurais préféré un procès pour que l'innocence complète du prévenu soit reconnue.

Il est vrai que nous sommes aux states.

Wait and see.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Lun 4 Juil - 13:49

Bonjour,

Bien sur tout est possible, de la femme qui "s'offre" et va se plaindre en montant toute une histoire bien préparée d'avance, au "débridé" qui abuse de sa position de "grand homme" pour se permettre n'importe quoi.
question de crédibilité, quand on est un grand homme on n'est pas le dernier " gueux".

Dans cette affaire, ce que je note s'est la possibilité a la defense de faire une contre enquête ce qui apermis de "trouver" une conversation telephonique dont le contenu est revelateur et force l'accusateur (public) a se poser quelques questions

Résultat la pauvre victime devient petit a petit une sacrée ..... qui a tres bien combinée, .........( tout ce que l'on veut).
Je pense que s'est une possibilité qui n'existe pas en France et celui qui est mis en accusation ne peut pas apporter des arguments par une contre enquête et qui "interpelleraient" le procureur donc partant de la, l'enquête est souvent menée a chercher des preuves de culpabilité plus q'une recherche de la verité vraie.

ce qui place l'accusé en position de faiblesse face a l'acusateur qui est de plus "soutenu" par la rocureur ou le magistrat instructeur de l'enquete qui lui même prend ses decisions suivants les "dires" des enquêteurs.

Je ne veuxx pas dire non plus qu'en France les enquete sont exclusivement " a charge" ou "contre" l'accusé mais un epetite dose de contre enquête eviterai certaines erreures et gros soucis a certaines personnes victime d'un manipulateur.

mais s'est vrai aussi qu'aux states, les agressions sexuelles sont des crimes tres graves qui declanchent des vraies raz de marées d'indignations et même de colère.

bref aucun syteme judiciaire n'est parfait.

bonne journée a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Lun 4 Juil - 15:53

Bonjour,

Pas besoin d'attendre longtemps....

La journaliste et écrivain française Tristane Banon va déposer plainte pour tentative de viol contre Dominique Strauss-Kahn, a annoncé son avocat Me David Koubbi dans un entretien accordé lundi à lexpress.fr.

Source: actualités Orange.fr

Je me pose de nouveau un tas de questions

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: L'affaire de New York   Mar 5 Juil - 4:48


aux usa, il semble que quelqu'un puisse attaquer au tribunal civil meme si le penal a rendu un acquittement, non lieu ou pas,
le tribunal civil est un nouveau procès qui ne tient pas compte du tout de la non culpabilité décretée au penal, donc vu qu'il y a de l'argent à tirer il y a fort à parier que la plaignante si elle est déboutée au penal aille attaquer au civil car c'est là qu'elle a le plus de chances de toucher des millions de dollars car apparemment il ne reponds pas exactement aux memes règles
quand à la journaliste qui vient porter plainte après quasi 10 ans non d'un viol mais apparemment d'avoir été serrée ou draguée d'un peu trop près, il faut pas exagerer, ce n'etait pas une enfant lors des faits,
je trouve que ça fait beaucoup de choses toutes ces affaires, si l'on voulait empecher dsk d'avoir la moindre chance de se présenter on ne s'y prendrait pas autrement, et ceci sans que j'ai une accointance particulière avec lui ou son parti
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'affaire de New York   Mar 5 Juil - 8:00

Bonjour à tous,

usufruit,
Il semble de plus en plus évident qu'au ps on regrettte déjà le retour éventuel de dsk.

La mère de cette "journaliste" n'est-elle pas vice-présidente du conseil général de l'Eure entre-autres postes et n'apporte-t-elle pas son soutien à Madame Aubry ? (visible sur le site perso de la maman).

C'est en 2003 qu'elle (la maman) adhère au ps (la date me rappelle quelque chose), c'est peut-être la raison qui l'a poussé à déconseiller à sa fille de ne pas porter plainte à l'époque pour des faits (supposés) que l'on nous ressort 8 ans après dans le contexte que nous connaissons.

Il y a longtemps que je sais que 1+1=2.

Je trouve cela pitoyable.

TOTOCHE,
Il n'est pas surprenant que la défense mène sa propre enquête quand on sait que contrairement à la france, aux states ce n'est pas un juge d'instruction qui instruit l'enquête à charge et à décharge mais le procureur qui instruit seulement à charge.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire de New York   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire de New York
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» NEW-YORK et le F.D.N.Y. en force
» 1822 - Ligne Le Havre New York ...
» La Touraine, fidèle serviteur de la ligne de New York
» super affaire: suis trop contente !!!!
» AVEZ VOUS UNE CARTE D'AFFAIRE DE VOTRE GARDERIE FAMILIALE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion :: Corbeille :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: