Forum de discussion

Justice, société, questions sur tout ou presque
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 personne âgée en détresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: personne âgée en détresse   Ven 19 Fév - 8:46

Bonjour,

Cette affaire me tient particulièrement à cœur, elle concerne une personne très âgée, ( 92 ans)

Cette personne a fait une chute chez elle et s’est fracturée le col du fémur. Bien évidement a cet âge ce type de fracture est extrêmement grave.

Hospitalisation, l’intervention chirurgicale se déroule bien, séjour en maison spécialisée en rééducation.
Jusqu'à présent rien à redire, mais il y a des complications, le séjour dans cette maison de rééducation prévoyait un séjour de 30 jours renouvelable si nécessaire, ( suivant état de récupération de la mobilité), au bout de ses 30 jours la personne âgée est considérée comme ayant retrouvé une mobilité tout a fait acceptable compte tenu de son âge ;

Donc une prolongation n’est pas nécessaire, ( l’état général de la personne est à mon avis (non spécialisé) est quasi identique à celui d’avant sa chute), les enfants, ( une femme très « active » et un homme, complètement « absent ») avait préparé le retour de leur mère au domicile de la fille de cette personne âgée.

La fille étant dépressive depuis des années, ( incapacité de travail, prise en charge pendante plus de 10 ans, et aujourd’hui a la retraite anticipée ) n’a reçu sa maman a son domicile, mais cela pose de « graves problèmes », la fille ne peut plus vaquer a ses « grandes occupations » (se lever plus tôt le matin, préparer des repas à des heures plus conventionnelles, bref elle doit faire ce qui est à faire et non plus faire ce qui lui plait quand ça lui plait)

Donc ceci dit, la fille a donc l’intention de faire placer sa mère dans une maison de retraite spécialisée, ce que la mère refuse catégoriquement, elle veut « rentrer chez moi » s’est à dire à son domicile habituel.
La aussi cela pose un problème le domicile habituel de cette personne âgée est … dans un appartement qui appartient a sa fille. Cette dernière considérant qu’elle est dans l’obligation de vendre cet appartement pour payer les frais de séjour de sa mère dans une maison spécialisée, elle ne peut donc plus accepter que sa mère soit domiciliée dans cet appartement puisqu’elle doit entrer dans une maison spécialisé.

( L’exposé est un peu brouillon, mais la « fille est dépressive et utilise des arguments complètement farfelus avec un aplomb incroyable)

La personne âgée à bien toutes ses capacités mentales, le seul handicap est qu’elle ne peut se déplacer qu’avec l’aide d’un déambulateur et souffre d’incontinence urinaire.

Ce sui est certain, la personne âgée ne veut absolument pas se retrouver, « en prison de vielles peaux » et dit clairement qu’elle veut rentrer chez elle.

Il avait été question à un moment donné qu’elle soit placée dans une famille d’accueil, toutes les démarches ont été entreprises par la fille, bien que la personne âgée manifeste son refus certain, cela n’a pas empêché la fille de faire toutes les démarches préliminaires comme si s’était sa mère qui souhaitait être placée,
Mais au moment « d’entrer » dans cette famille d’accueil, cette famille s’est rendu compte que la personne âgée ne le souhaitait pas du tout, donc l’accueil n’a pas été réalisé et cette famille n’accepte plus d’accueillir cette personne âgée compte tenu que cette dernière ne le souhaite pas.

Ce qui se passe, malheureusement est que la « maison de retraite » ne semble pas s’encombrer de préjugés ni des souhaits de la personne âgée et il semblerait bien que très prochainement la « mamie » soit placée malgré son opposition a tout placement, ce qu’elle souhaite ( et elle m’en a fait part à moi personnellement et sans témoins « Je veux aller nulle part, je veux rentrer chez moi, s’est tout »

Alors se pose la question, comment faire et par quel moyen légal peut on permettre à cette personne âgée de retourner chez elle et de lui éviter ce qu’elle redoute avant tout qui est bien de se retrouver dans une « prison à vielles peaux ou on attends qu’ils crèvent" (je cite texto les propos de cette personne âgée).

Alors si il y a un moyen légal et efficace, je me ferais un plaisir de lui transmettre au plus vite.

Totoche
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: personne âgée en détresse   Dim 21 Fév - 11:50

Bonjour TOTOCHE,
Shocked Vous avez raison, le moins que l'on puisse dire c'est que c'est un peu brouillon.

Un détail, entre autre, m'interpelle: Si la fille vend son appartement pour payer la maison de retraite, où va-t-elle habiter ?

N'est-il pas plus simple de garder la maman au domicile et demander les aides possibles au CCAS de la commune de résidence (Centre Communal d'Action Sociale) ou encore au CLIC (Centre Local d'Information et de Coordination) ?

Bon dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Dim 21 Fév - 16:59

bonjour,


Effectivement l’exposé est assez brouillon, s’est un condensé de diverses discussions et tantôt sous l’effet de la colère (de la petite fille)

Pour l’appartement normalement occupé par la mamie, cet appartement est la propriété de la fille de cette mamie, et la fille aujourd’hui retraitée habite à la campagne dans une maison qu’elle a acquit il ya 4 ou 5 ans.

La mamie a de très bons revenus ( retraite de reconversion d’un fonctionnaire de GDF qui a été le directeur du secteur « ouest Sahara »)

La fille enseignante dans un collège privé a cessée son activité pour cause d’incapacité de travail, ( la nature de l’incapacité est plus que floue)

Toujours est il que « l’affaire « évolue par à coups et de façon assez « chaotique»

Mais l’essentiel pour informer utilement et précisément la petite fille, ( la fille de la fille de cette mamie) serait de connaitre les droits de la mamie, notamment de refuser de séjourner dans une maison de retraite contre son gré.
Des arguments de sécurités sont avances, la présence 14 /24 de personnel dévoué et compétent, les activités avec les copines qui sont toutes bien gentilles et tout ce qui peut être dit pour convaincre d’aller séjourner dans cette maison de retraite, alors que cette mamie n’attend en réalité que finir tranquillement chez elle.

Mais l’appartement appartenant à sa fille, reçu en héritage au décès de son père( époux de la mamie) il y a plusieurs années voir 2 décennies, elle n’est plus « officiellement » chez elle mais chez sa fille.

Donc les questions qui se posent, se sont les questions que se pose la petite fille à savoir,
1) Si la mamie ne se plait vraiment pas dans cette maison de retraite peut elle en sortir sans trop de difficultés.
2) Si le temps pour se retirer de cette maison de retraite est trop long et que la fille puisse avoir le temps de vendre l’appartement elle n’aura plus de domicile pour sortir donc d’autre questions se posent
3) A savoir aussi si les enfants d’une personne très âgée sont en droit d’imposer à leur parent de séjourner dans un établissement quelque soit les raisons évoquées, ( hormis la sénilité ou maladie mentales privant manifestement la personne de tout discernement.

Au stade actuel de la situation, la fille de cette mamie effectue toutes les démarches nécessaires au placement de sa mère, comme si cette dernière en faisait la demande elle-même, ce qui n’est absolument pas le cas, bien au contraire, cette mamie me semble à mon humble avis, comprend ce qui l’entoure tout comme elle comprend et suit bien une conversation, elle est parfaitement consciente que son état physique est diminué.
( bien que je ne sois pas compétent en matière de gériatrie, je pense quand faire la distinction de quelqu’un qui est a cote des réalités et quelqu’un qui bien que diminué est encore « présent » parmi nous).

Donc en résumé il me semble que les questions les plus importantes sont

1) est il possible à une personne de se retire sans difficultés d’une maison de retraite
Si oui
2) peut elle retrouver de plein droit son ancienne habitation, sachant que s’est sa fille légitime qui la logeait gratuitement et sans aucuns « papiers »
3) ( dans un appartement totalement indépendant de celui de sa fille et ceci depuis plus de 20 ans, ( a peu près depuis la date de la succession)

Voila ce que je peux dire actuellement de « l’affaire » A savoir aussi que je connais très bien cette mamie et que j’ai déjà discuté plusieurs fois avec elle avant cette triste histoire ;

Merci Totoche
Revenir en haut Aller en bas
Capucine



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Lun 22 Fév - 13:59

Bonjour à tous

J'espère que vous allez bien
J'ai été un peu absente en raison d'un petit problème de santé, mais petit
"la vieillerie" m'attaque.....

Je viens de lire le post de Totoche, mais je crois que je n'ai pas tout compris
La personne agée vit seule dans l'appartement que sa fille a hérité de son père, c'est bien celà?

une question me vient

La Personne agée n'a pas hérité également?

et puis si la dame a de confortables revenus, pourquoi la fille doit elle payer les frais? Pas très clair !
Cette dame, bien que agée, si elle se retrouve pour une raison X "à la porte", peut alerter les services sociaux ou prendre les devants et retrouver un logement puisque apparement elle à les moyens de se loger
Ensuite une aide à domicile ainsi qu'un portage de repas peut lui etre prescrit par un médecin (revenu pris en compte pour le calcul des frais )
ainsi qu'une infirmière pour sa toilette ( sécurité sociale, elle est très certainement à 100%, donc de ce coté là, rien ne sort de sa poche )
De celà je suis sûre car ma grand mère à une époque de sa vie a eu droit à ses services compte tenu du fait qu'elle était malade et en plus ne tenait debout qu'avec l'aide de 2 béquilles
Nous les enfants et petits enfants étions au travail , les enfants en plus, donc impossible d'y aller en semaine
Le week end nous était réservé et nous faisions toilette, repas, ménage lessive....etc

Je pense que cette dame à le droit de refuser la maison de retraite si médicalement parlant elle a le choix

Mais parfois, les "histoires" de famille font que pour démêler le vrai du faux, il faut être très fort

Bonne après midi ( tout soleil chez moi ) Razz
Revenir en haut Aller en bas
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Lun 22 Fév - 15:12

Bonjour ;

Effectivement je dois mal exposer la situation.

La mamie (92 ans)n est tombée de nuit en allant faire ses besoins, résultat fracture du col du fémur.
Elle est restée assez longtemps sur le sol, s’est une dame qui passe tout les jours pour l’aider ( association), qui l’a retrouvée et alerté les pompiers, la suite tout ce qui a de plus normal, hospitalisation, opération, rééducation en maison spécialisée et convalescence.

Cette chute et ses conséquences ont provoqué l’émoi dans toute la famille, et de la sont partis des discutions à ne plus en finir au sujet de des soins, de la rééducation, et bien sur son retour à son domicile.

La fille, (de la mamie) espérait que la maison de convalescence garderait la mamie beaucoup plus longtemps et n’a pas prévu ( ou voulu admettre) que le temps de convalescence était de 30 ours avec possibilité de reconduction mais sur prescription médicale.
Donc arrivé au terme des 30 jours et sans prolongation, il a bien fallu que la mamie « quitte » ce centre spécialisé.

Donc la fille l’a prise chez elle à la campagne, mais elle avait prévu de vendre son appartement ( qui appartient à la fille et ou résidait la mamie), parce qu’elle était, ( la fille) persuadé que la mamie ne pouvait être seule la nuit resterait définitivement soit dans une maison de retraite médicalisée soit que l’établissement ou elle était en convalescence lui trouvera une maison de retraite, sans que la fille se préoccupe de quoi que se soit.

Le fond du problème actuel est que la fille bien que retraitée est « surbookée » et la présence de la mamie vient sérieusement perturber son quotidien, d’où tensions, prise de bec, et engu….

Solution une maison de retraite pour la mamie, ou elle trouvera tout ce qu’elle a besoin en soins, copines activités, bref le paradis des vieux.

Mais la mamie souhaite « rentrer chez elle », mais ce chez elle est l’appartement que sa fille veut vendre puisqu’il n’a plus aucune utilité du fait que la mamie va se retrouver en maison de retraite, étant la seule solution possible d’après la fille.
Donc l’appartement n’est plus aucune utilité pour ..la fille.

Toutes ses infos me parviennent par l’intermédiaire de la petite fille de la mamie, ( la fille de la fille de la mamie) et cette petite fille me dit que le « papy » avait décidé dans son testament que la mamie aura la jouissance de l’appartement à vie.

La mamie paie les taxes et impôts et bien sur les charges de copropriété et les travaux décidés par la copropriété, exactement comme si elle était la propriétaire.

Mais la fille a effectué les démarche pour placer la mamie comme si elle était mandatée par la mamie pour faire en son nom toute les démarches nécessaires.

Ce que dit la mamie est que. « Si le dossier est fait et que la maison de retraite accepte de la prendre, elle n’a plus d’autre solution que d’y aller, sinon il va y avoir des montagnes de complications »

Donc en résumé ce que souhaite savoir la petite fille est que.

Si sa mamie n e se plait vraiment pas dans une maison de retraite, peut elle en sortir si elle le souhaite et surtout en sortir même contre l’avais de sa fille.
Et pourquoi pas, peut-elle refuser d’y aller tout simplement et de retourner dans l’appartement de sa fille du fait qu’elle est toujours en vie et qu’elle bénéficie normalement de la jouissance sa vie durant

Je pense avoir été un peu plus explicite.

Mon avis personnel,

La mamie a eu un accident de nuit, personne pour la surveiller et l'aider au cas ou, elle ne peut donc plus rester seule, ce qui justifie de la placer pour sa propre sécurité.
Le placement de la mamie, libère l’appartement ce qui le rend « vendable » puisque la mamie ne peut plus l’occuper, ( ce qui libère aussi l’obligation de « loger » la mamie sa vie durant.
L’argent de la vente permettra à la fille de terminer les derniers travaux de sa maison de campagne, ( qui est devenu sa résidence principale depuis sa de retraite.

Bonne journée Totoche
Revenir en haut Aller en bas
G mal à la france



Nombre de messages : 8
Age : 48
Localisation : Guyane
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Sam 6 Mar - 16:55

salut,

je n'ai pas la science infuse, mais je sais que ce n'est pas à la famille de dire si oui ou non, la mamie est en mesure ou pas de rester seule... il faut des avis médicaux, de spécialistes.

j'en parle en connaissance de cause, et cela me fait penser à ma belle mère, décédée, qui souffrait elle, de la maladie d'elsheimer, et de toutes ses conséquences...

l'impression que me donne ton histoire est que la fille, bien qu'aisé, n'en a pas encore assez. Elle veut simplement se débarasser de sa mère, et bénéficier de la vente de son logement. On a ici l'impression de vivre un "dallas", malheureusement trop commun, sur fond d'argent, d'héritage... je ne comprend pas non plus pourquoi la mère n'a pas hérité de son logement, que ce soit la fille qui l'ai eu.

quand je dis que j'en parle en connaissance de cause, nous avons vécu un véritable calvaire avec la maladie de ma belle mère... un conflit qui n'aurait jamais du exister entre les frères et soeurs de mon épouse.... ce qui a vallu, et surtout facilité (auprès de mùon épouse) ma démarche pour quitter tout ce beau monde et être, pour une période de 3 à 4 ans, en guyane.

une histoire très simple... que je m'en vais vous conter...

mon épouse a 7 frères et soeurs. Sa mère, veuve depuis plus de 40 ans (mort de son époux en indochine) a élevé ses enfants seule...
Il y a quelques années, elle a malheureusement eu la maladie d'elsheimer. certains de ses enfants ne venaient plus la voir, car (c'est ma pensée), ils savaient qu'elle ne les reconnaissait pas, et c'était alors pour eux une perte de temps. parmis ces enfants, un habitait à 500m, 2 autres habitaient à moins de 10 km.

la maladie progressant, il fallait aider cette dame. Mon épouse, (on habitait à 40 km), y allait 3 fois per semaine. Elle y passait aussi 2 nuit par semaine. Son frère, qui passait tous les jours devant chez elle pour aller travailler, s'arrêtait. Enfin, une de ses soeurs habitait en face. Tout cela ne s'ajoutait qu'à l'aide médicale, la présence d'une personne en permanence au domicile... ça a duré environ 2 à 3 ans...

la maladie s'est aggravée. Il a fallu une hospitalisation... et en quelques mois... perte de poids, escarres... et un matin, le téléphone sonne... c'est fini.

la tristesse dans un premier lieu... puis la colère... quand des enfants qui n'avaient pas vu leur mère depuis 3 ans... ne s'étaient souciés de son état de santé... sont venus réclamer leurs biens...

Un terrain, une maison....un bien de plus de 200 000€. La famille veut que tous ces biens, restent en famille... pas d'héritage prévu pour cette maison, donc, vente des biens (j'ai pas trop suivi là)...pour que cela reste à la famille.. on décide d'un prix pour un neveu...80 000€. (pour l'instant, tout se passe bien)... mais seulement, il faut laisser un délai d'une année pour que ce neveu, qui venait juste de créer son entreprise, ai son premier bilan pour le prêt.... on paie le chauffage en commun, l'assurance...etc.. et un mois avant l'achat, un autre neveu se pointe et dit... j'ai les 80000€, je veux la maison.

je vous laisse deviner la suite... actuellement, la maison est un peu à l'abandon... mis en vente 150 000€... elle sera certainement vendue à la bougie.
Revenir en haut Aller en bas
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Dim 7 Mar - 12:28

Bonjour,

Vous n’êtes pas très loin de la vérité, mais je connais au moins 3 membres de la famille, la fille et le petite fille, (assez bien) le fils (assez peu.

Le pourquoi la fille a reçu l’appartement, je ne sais pas pourquoi, mais je crois que le grand-père a voulu aider plusieurs de ca descendance puisque la petite fille a reçu un petit studio sur la méditerranée et la 2eme petite fille une somme d’argent.
Le plus gros morceau a été reçu par la fille et le fils, les petits enfants, la quotité reçue était bien inferieure et de beaucoup compare à ce qu’a reçu un des enfants.

Le pourquoi je ne sais pas, d’après la petite fille, « ça été fait comme ça pour les frais de successions »
Donc je pense qu’il y a eu partage et attribution du vivant du grand-père qui a voulu « protéger » la grand-mère au cas ou….

Mais se ne sont que des spéculations de ma part, (n’étant pas dans le secret)

Ce qui me révolte est bien que cette pauvre grand-mère n’ait plus rien à dire et que sa fille est une « madame-qui-sait-tout-sur-tout » et sort de grandes théories sur les besoins de vieux et bien sur bien mieux qu’un médecin ou un spécialiste.

Je suis passé voir cette mamie avec sa petite fille, ( il faut savoir que cette mamie a été mon ancienne voisine pendant 2 ans avant que j’atterrisse définitivement à la campagne)

La fille n’est pas dans le besoin, elle est même « à l’aise », mais payer des impôts pour rien ca ne lui plait pas.

Toujours en est-il que la grand-mère ne veut pas rester dans cette maison de retraite et dit elle-même « Je veux pas y rester dans ce foutoir, pas moyen d’avoir 5 mn de paix, si je rentre pas d’ici le printemps je serais plus la.

Mais bien sur la fille trouve toujours de bonnes excuses pour dissuader (sans succès ) la grand-mère de rester.

En bref cette grand-mère ne peut pas rentrer chez elle, parce que la fille estime qu’elle doit être assistée d’une personne de jour comme de nuit et qu’elle-même ( la fille) est trop occupée pour être en permanence à surveiller sa mère.
Pourtant elle est en retraite depuis 3 ans et depuis plus de 20 ans elle est « inapte au travail pour dépression aigüe suite au décès de son mari (officier de police décédé en mission.

Elle trouve bien le temps de s’occuper des papiers d’un non voyant, d’aller trainer presque tous les jours pour des bondieuseries et s’occuper d’un pseudo secrétariat de la maison pastorale, s’occuper des cérémonies d’obsèques et bien d’autre « trucs »

Mais elle n’est pas obligée de se lever le matin pour le petit déjeuner et n’a pour seule contrainte que ce qui lui plait de faire, autrement elle se noie dans un verre d’eau.

Mais la question que me pose cette mamie, ( que j’aie vu deux fois en trois mois) ce résume à quelques phrases récurrentes
« Est-ce que suis obligée de rester la si je veux pas rester moi », « je suis plus libre alors », « papy a bien dit toute ma vie durant alors .. » et d’autre de la même eau.

Alors moi qui suis particulièrement attaché à la liberté de disposer de soit même, ca me fait plus que quelque chose de désagréable, (restons polis.

Donc je cherche le comment cette « mamy » pourrait sortir de sa situation, d’autant plus qu’avant ça chute, elle avait une auxiliaire de vie qui passait le midi et le soir pour s’occuper de l’essentiel de la personne et de la tenue de la maison.

Comment peut elle sortir de cette situation ou il est (pour moi) manifeste que la fille ne comprend que ce qui lui convient et que le fils est totalement absent de toute cette affaire, (je le traiterai bien de….restons polis)

Alors comment faire et surtout bien faire pour que cette mamy puisse comme elle le dit « terminer tranquille chez moi », sous-entendu qu’elle ne veut pas mourir n’importe ou et surtout pas en dehors de chez elle.

Merci pour vos conseils,

Totoche
Revenir en haut Aller en bas
G mal à la france



Nombre de messages : 8
Age : 48
Localisation : Guyane
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Dim 7 Mar - 13:59

je ne sais pas si c'est la bonne solution, mais je pense que la mamie en question, si elle a encore toutes ses facultés, doit se rapprocher du TGI de son lieu de résidence, ou des affaires familiales rattachées à ce TGI.

Si :
- elle peut prouver que le papy avait ordonné qu'elle resterait de son vivant dans le logement.
- qu'elle a toutes ses compétences, et n'est pas sous tutelle de sa fille (c'est le procureur de la république, si je ne me trompe pas, qui décide de cette mesure de tutelle).
et tout simplement signer une décharge de soins et rentrer chez elle. Elle doit encore en posséder les clefs, elle ne pourra pas être expulsée locativement aussi facilement.

enfin, s'il elle avait déjà une assistance à domicile, qu'elle en fasse la demande, selon certains critères, elle peut en avoir payé par la sécu, pour une plus longue durée.
Revenir en haut Aller en bas
G mal à la france



Nombre de messages : 8
Age : 48
Localisation : Guyane
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Dim 7 Mar - 14:03

je me suis trompé, ce n'est pas le procureur de la République qui décide d'une mesure de tutelle...

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2120.xhtml#N100E7
Revenir en haut Aller en bas
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Dim 7 Mar - 14:51

Merci pour cette réponse rapide.

Oui, la mamie a bien toute sa tête, elle tient très bien une conversation, répond très bien aux questions et suis parfaitement le fil d’une discussion.
Le seul vrai problème à mon avis est qu’âgée de 92 ans passés, son équilibre est « défaillant » et elle a des difficultés pour s’assoir dans son fauteuil et de s’en extraire.

Elle souffre d’un peu d’incontinence, mais porte des protections appropriées, mais il faut l’aider à se changer.
Mais question « mental » pas de problème elle n’est pas sénile et comprends très bien ce qui se passe autour d’elle.

A mon avis et celui est basé sur peu d’éléments et que la fille se mêle de tout , sait tout sur tout, la ramène sur tout et bien évidement a toujours raison sur tout.
La fille a décidé que la mamie avait besoin de ceci et de cela et qu’il faut bien ceci et qu’il est indispensable que ceci et que cela, et bien sur tout ce qu’il peut lui être dit, elle ne le comprend que dans le sens qui lui convient ou carrément « s’en fout complètement » n’entend pas ou n’a pas entendu voir maintenir que le contraire à été dit.
Bref un « bourrin , désolé mais j’ai pas trouvé mieux ni plus approprié.

Maintenant, comment être sur que cette personne peut faire valoir et surtout faire respecter sa volonté même contre l’avis de sa fille.

Cette mamie m’a clairement dit et a plusieurs reprises.

1) Qu’elle veut rentrer chez elle
2) Qu’a son âge elle sait très bien qu’elle ira pas bien loin
3) Qu’elle veut rentrer chez elle Que si elle avait à mourir, s’est chez elle qu’elle veut partir, pas chez des inconnus

Son mari est décédé il y a plus de 35 ans et elle habite cet appartement depuis 1976, veuve depuis 1975.(Retour d’Algérie en tant que rapatrié.

Petite précision que je viens d’apprendre. L’appartement a été acheté par la fille mais avec l’argent, (en liquide) que lui a laissé son père lors de la succession qui a bien été faite par un notaire, mais tous les frais de succession ont été réglés du vivant du papy.
Bien sur une somme pour « avance » sur les obsèques a été prévu par le papy pour pas que ses « héritiers » se retrouvent à débourser des sous.
Bref le papy avait tout prévu pour son « après »

Donc la question centrale reste bien, « si la mamie veut sortir, peut-on l’en empêcher » si oui qui ? et comment ?

Totoche
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 76
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: personne âgée en détresse   Dim 7 Mar - 15:57

Bonjour à tous,
TOTOCHE,
Personne ne peut empêcher une personne de quitter le milieu hospitalier sous réserve qu'elle ne présente pas de danger pour autrui (je pense spécialement au milieu psychiatrique).

Dans le cas que vous évoquez, si le médecin refuse la sortie pour quelque raison soit-elle, le patient peut signer une décharge libérant l'hopital de toutes responsabilités.
La personne en question pourra regagner son domicile comme elle l'entend et personne ne peut lui interdire.

Si elle a besoin d'aide à domicile, elle peut faire les démarches auprès du SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) de son ressort en sachant que cela ne peut se faire que sur prescription médicale (par son médecin traitant).
Voir aussi auprès du CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) de sa commune ou de son département.

Maintenant, si la fille en question refuse la réintégration de la personne à son domicile, il faudra passer par le JAF.

Pour plus de détail, il vous est possible de consulter la "Charte des droits et des libertés de la personne agée dépendante" éditée par la fondation nationale de gérontologie.

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://jac45.forumactif.org
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Mar 9 Mar - 11:13

Bonjour,

J’ai « potassé » toutes les pistes que vous avez bien voulu m’indiquer, effectivement elles répondent à toutes mes questions et elles offrent des solutions.
Reste à ce que la mamy manifeste sa volonté de rentrer chez elle.

Je passe lui rendre une petite visite vendredi prochain, je lui prépare un petit exposé sur ses droits et elle décidera par elle-même.
J’ai discuté un peu avec sa petite fille, ( au sujet des prises de positions de la fille de la mamy)
Le vrai problème serait que cette personne fait partie des gens qui savent tout sur tout mieux que les spécialistes, donc (la fille) est persuadée que la maison de retraite est ce qui a de mieux pour sa mère compte tenu de…. (Et la s’est le délire), entre les besoins médicaux, le besoin de la présence permanente d’une personne 24/24 H et…( la liste est plus longue qu’un jour sans pain).

Bref vendredi la mamy aura tout ce qu’elle a besoin de savoir pour décider par elle-même ce qu’elle veut.
Compte tenu de ses revenus confortables elle aura certainement à participer financièrement à un niveau assez élevé, mais quand on a des prévenus qui le permettent……

Merci pour les tuyaux, ils sont très utiles.

Totoche
Revenir en haut Aller en bas
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Lun 22 Mar - 5:49

je viens de relire tous les messages de ce sujet et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est particulièrement embrouillé,
le problème avec les affaires de famille c'est que souvent donnent des éléments qu'ils jugent réels ou en tout cas qu'ils ont compris comme ça mais qui sont complètement faux, et du coup on part dans la reflexion complètement dans le mauvais sens,
ma première réponse serait quasiment : il vaut mieux ne pas se m éler de ce genre d'histoire si on a pas les éléments précis et surs de la situation.
par exemple je lis à un moment que la mémé a le droit d'habiter l'appartement par volonté du mari décédé dans son testament, et plus loin qu'en réalité cet appartement a été acheté par la fille avec de l'argent de la succession, sans connaitre les éléments exacts de cette succession on ne peut donc pas savoir quelle est la situation actuelle, 3 solutions :
- soit l'appartement appartient à la fille, point barre,
- soit l'appartement appartient à la fille pour la nue propriété et la mère pour l'usufruit en vertu de conventions intervenues dans la succession ou parce qu'elle a acheté avec sa fille, dans ce cas elle a la jouissance jusqu'à sa mort et son mot à dire en cas de vente,
- soit l'appartement appartient à la fille avec droit d'usage et d'habitation pour la mère (en vertu de conventions intervenues dans la succession ou parce qu'elle a acheté avec sa fille) et dans ce cas le droit d'usage pourrait s'éteindre si la mère décide d'aller habiter définitivement ailleurs par exemple en maison de retraite.
Tu comprends bien que déjà ne sachant pas dans quel cas nous nous trouvons on ne peut aller plus loin dans l'imagination des suites du scenario.
Je dirai en complément que si la famille était aisée, je trouve bizarre que la mère n'ai pas reçu un ou des biens immobiliers ou au moins l'usufruit de ces biens, mais celà ne peut se voir qu'avec la succession du père.
Il semble d'après tes ecrits que cette dame a quand meme de bons moyens financiers alors qu'est ce qui l'empeche de prendre une personne a demeure pour s'occuper d'elle, parce que malgré tout d'après l'état de santé que tu indiques il me semble quand meme évident que cette dame ne peut plus vivre seule dans son appartement en tout cas pour l'instant.

Quand au fait qu'elle claironne à cors et à cris qu'elle veut retourner dans son appartement, c'est humain, c'est très rare qu'une personne agée dise le contraire mais est ce faisable en pratique ? pas toujours malheureusement, sauf à prendre quelqu'un à demeure comme je le disais plus haut.

Je te renouvelle donc la prudence s'il s'agit de prendre partie sans connaître les éléments réels de l'affaire, il est parfois difficile de déméler une situation en ayant tous les éléments en mains alors lorsqu'on a que des temoignages verbaux de personnes non averties ............
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Lun 22 Mar - 10:36

Bonjour,

Tout à fait exact, s’est assez embrouillé, la fille, la petite fille ne disent pas la même chose sur tout, et la grand-mère est sujette à en rajouter « cote griefs.

Toujours est l que la situation de la grand-mère a ce que je peux constater par moi-même, s’est à dire coté mobilité et indépendance, il y a très peu de différences constatées.

Maintenant prendre partie dans cette affaire, il n’en est pas question.
Mais répondre à une question sur les droits d’une personne dans telle ou telle situation, pourquoi pas.

Prendre des initiatives ou recommander telles ou telles actions, il y a un pas que je ne franchirai pas.

Toujours est-il que la fille vient de partir 15 jours en vacances et ne semble pas gênée de dire que si la grand-mère était la, elle serait dans l’obligation de se priver de repos dont elle a grand besoin, ( sachant qu’elle est depuis plus de 15 ans (?) en incapacité de travail et depuis 2 ou 3 ans en retraite. Effectivement elle doit être extrêmement fatiguée.

L’histoire de l’appartement, la succession, qui a acheté, quand comment, la plane le grand flou mais pas le principal de ma préoccupation qui est, la liberté de chacun de vivre sa vie comme on l’entend.

SI je veux rester chez moi, et que s’est mon droit, personne n’a à prendre d’initiative ni de décision à ma place pour tout ce qui concerne ma vie.

Donc je me limite à « informer » mais bon ces personnes étant des voisins proches ( en distance) et d’assez longue date, s’est assez difficile de ne pas être un peu « touché » par ce que l’on peut voir, surtout que s’est une personne très âgée donc sans vraies capacités à se défendre.

Bref à ce jour la mamie est toujours dans sa maison de retraite, et la fille se ballade, et la petite fille rouspète sous cape, donc situation toute à fait normale pour beaucoup de famille.

Merci pour votre intervention.

Totoche
Revenir en haut Aller en bas
usufruit



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Lun 22 Mar - 10:53

L’histoire de l’appartement, la succession, qui a acheté, quand comment, la plane le grand flou mais pas le principal de ma préoccupation qui est, la liberté de chacun de vivre sa vie comme on l’entend.

j'ai repris une partie de ton intervention ci-dessus pour y répondre : ce qui n'est pas ta préoccupation est malheureusement la clef de la ou des solutions,
c'est bien pour celà qu'il est difficile de renseigner ou informer.

maintenant que tu sois touché par le sort de cette personne agée bien sur celà se comprends
Revenir en haut Aller en bas
http://liberte-des-mots.board-poster.com
TOTOCHE



Nombre de messages : 704
Age : 65
Localisation : gironde
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   Lun 22 Mar - 11:32

Disons que j'évite d'entrer dans le conflit en prenant part ouvertement dans cette affaire.
Mais ce qui me touche est de voir une très vielle mamie qui ne demande qu'à terminer sa vie tranquillement chez elle, ( elle a 92 ans passés) et qui est à la disposition du bon vouloir de sa fille déclarée dépressive au point ou elle a été reconnue inapte au travail il y a de cela des années et des années.
(La fille) a perdu son mari lors d'une mission de police vers les années 1970, mère de deux filles, l'une a été placée dans un pensionnat privé ou enseignait la mère, et la plus jeune sœur, s'est la grand-mère qui l'a prise en charge.
Aujourd'hui je ne peux m'empêcher de penser que la grand-mère est "balancée" dans une maison de retraite comme l'ont été ses petites filles des années plus tôt..

Quand on sait que cette grand-mère a toujours été une femme d'une très grande gentillesse et qu'elle a rendu des "tonnes et des tonnes" de service à tout le monde, cela fait quand même quelque chose de voir comment elle est balancée aujourd'hui et surtout quand on connait ( un peu) les raisons de cet abandon.

TOTOCHE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: personne âgée en détresse   

Revenir en haut Aller en bas
 
personne âgée en détresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se transformer en "personne âgée"?
» recherche personne pour soutien scolaire remise a niveau en CM2 urgent paris
» Ne rendez à personne le mal pour le mal
» technique tresse
» La maîtresse demande a chacun de ses élèves : " Que vous voulez faire plus tard ?... Et si ça marche pas .... ?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion :: Corbeille :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: